Accueil2018-11-15T12:42:11+00:00
Loading...

Communiqués

Les Fausses Notes Du Plan Ma Sante 2022

15 novembre 2018|0 Comments

Les fausses notes du Plan « Ma Santé 2022 » Télécharger la note de presse...  I. « Ma Santé 2022 » : un diagnostic partagé ! Annoncée le 18 septembre 2018 par le Président de la République, la réforme du système de santé, baptisée « Ma Santé 2022 », se déroulera tout au long du quinquennat. Dans un premier temps, nous nous félicitions que tous les acteurs de la santé (libéraux et hospitaliers) soient associés à la mise en œuvre de cette réforme. Dans un second temps, nous partageons le diagnostic du Président de la République : le constat d’échec de ces 30 dernières années : le mal être qui règne chez les professionnels de santé, un hôpital au bord de l’implosion et la difficulté de trouver, pour les patients, un médecin traitant ou un spécialiste du deuxième recours à consulter dans des délais acceptables. Nous saluons la volonté du Président de la République de décloisonner la médecine de ville et l’hôpital, la création de postes d’assistants libéraux, la refonte nécessaire des études de médecine, la formation des infirmiers [...]

Lettre Hebdo

Lettre Hebdo 804

16 novembre 2018|0 Comments

  Lettre Hebdo 804 /// 16-11-2018 ACTUALITES : Les fausses notes du Plan « MA SANTE 2022 » Le Président des Généralistes-CSMF, le Docteur Luc Duquesnel, a présenté à la presse jeudi matin l’analyse du syndicat sur le plan « Ma Santé 2022 » et sur le PLFSS 2019. En conclusion : Les médecins Généralistes-CSMF regrettent que la réforme de la santé en France, baptisée « Ma Santé 2022 », qui développe un bon diagnostic sur l’état de notre système de soins et qui propose des réformes allant dans le bon sens, ne donne pas les moyens financiers nécessaires pour assurer le succès de cette dernière. La Loi de Financement de la Sécurité Sociale, dernièrement votée, vient malheureusement illustrer nos craintes : des annonces fortes, une réalité contraignante et des moyens insuffisants … Il est impératif que ce gouvernement écoute les médecins généralistes sinon la réforme annoncée restera inapplicable et donc sans effet. Si tel était le cas, ces médecins ne pourraient pas être tenus pour responsables de l’absence d’amélioration de l’accès aux soins en 2022. Lire la [...]

Lettre Hebdo 803

8 novembre 2018|0 Comments

    Lettre Hebdo 803 /// 08-11-2018 ACTUALITES : Recertification et DMP L’actualité pour notre profession s’est accélérée en ce début [...]

Lettre Hebdo 802

18 octobre 2018|0 Comments

    Lettre Hebdo 802 /// 18-10-2018 Non substituable : la résistance s’organise Cette semaine, les syndicats de médecins et de [...]

Lettre Hebdo 801

11 octobre 2018|0 Comments

Lettre Hebdo  801 /// 11/10/2018   Non substituable : Non négociable ! Le petit article 43 du nouveau PLFSS 2019 va faire [...]

Lettre Hebdo 800

4 octobre 2018|0 Comments

    La lettre Hebdo 800 /// 04-10-2018 Plan « Ma santé 2022 » et après ? De beaux discours, de belles intentions [...]

Mail Les Généralistes-CSMF

MAIL Les Généralistes CSMF /// Mardi 23 octobre 2018

23 octobre 2018|0 Comments

LE CONTENU PLUTÔT QUE LE CONTENANT… Depuis quelques mois, une frénésie s’est emparée de nos territoires. Les ARS et les URPS Médecins Libéraux font feu de tout bois pour inciter les médecins libéraux, entre autres, à créer des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, les fameuses CPTS. Des chargés de mission sont financés pour accompagner les professionnels de santé libéraux et les encourager à ces créations. Une course à l’échalote s’est ainsi engagée entre les ARS pour pouvoir afficher un certain nombre de CPTS créées et une ARS qui va jusqu’à en annoncer une soixantaine. Celles qui n’en n’ont pas encore ont le sentiment de porter le bonnet d’âne. Une fédération des CPTS va même prochainement voir le jour avec en son sein certains membres fondateurs qui ne seront jamais, ni de près ni de loin, concernés par les CPTS. Pendant ce temps, de nombreux médecins libéraux dits « de terrain », mais aussi d’autres professionnels de santé libéraux, manifestent une réprobation grandissante vis-à-vis de ces sollicitations pour créer des CPTS. [...]

Egora News

Ce que mijote le gouvernement pour sortir du paiement à l’acte

19 novembre 2018|0 Comments

Le directeur de la DREES, Jean-Marc Aubert a remis son rapport sur les modes de financement et de régulation dans le cadre de la stratégie nationale de transformation du système de santé.  Il préconise une évolution progressive des modes de financement au cours des trois prochaines années. L'objectif affiché est d'inciter davantage les acteurs à développer la prévention, à s'assurer d'un standard élevé de qualité, à rechercher une plus grande pertinence des soins et à prendre le temps d'une meilleure coordination.   Entre les 54 mesures de la stratégie nationale de transformation du système de santé et le vote prochain du plan de financement de la sécurité sociale 2019, les médecins s'apprêtent à sentir un vent de changements. Pour Jean-Marc Aubert, auteur du rapport sur les modes de financements et de régulation de la stratégie de transformation du système de santé – l'un des cinq chantiers de la réforme -  "le financement est un des leviers essentiels" à cette évolution. Le rapporteur de la "task force" sur le sujet regrette [...]

Loading...

Communiqués

Lettre Hebdo

Lettre Hebdo 804

16 novembre 2018|0 Comments

  Lettre Hebdo 804 /// 16-11-2018 ACTUALITES : Les fausses notes du Plan « MA SANTE 2022 » Le Président des Généralistes-CSMF, le Docteur Luc Duquesnel, a présenté à la presse jeudi matin l’analyse du syndicat sur le plan « Ma Santé 2022 » et sur le PLFSS 2019. En conclusion : Les médecins Généralistes-CSMF regrettent que la réforme de la santé en France, baptisée « Ma Santé 2022 », qui développe un bon diagnostic sur l’état de notre système de soins et qui propose des réformes allant dans le bon sens, ne donne pas les moyens financiers nécessaires pour assurer le succès de cette dernière. La Loi de Financement de la Sécurité Sociale, dernièrement votée, vient malheureusement illustrer nos craintes : des annonces fortes, une réalité contraignante et des moyens insuffisants … Il est impératif que ce gouvernement écoute les médecins généralistes sinon la réforme annoncée restera inapplicable et donc sans effet. Si tel était le cas, ces médecins ne pourraient pas être tenus pour responsables de l’absence d’amélioration de l’accès aux soins en 2022. Lire la [...]

Lettre Hebdo 803

8 novembre 2018|0 Comments

    Lettre Hebdo 803 /// 08-11-2018 ACTUALITES : Recertification et DMP L’actualité pour notre profession s’est accélérée en ce début [...]

Lettre Hebdo 802

18 octobre 2018|0 Comments

    Lettre Hebdo 802 /// 18-10-2018 Non substituable : la résistance s’organise Cette semaine, les syndicats de médecins et de [...]

Lettre Hebdo 801

11 octobre 2018|0 Comments

Lettre Hebdo  801 /// 11/10/2018   Non substituable : Non négociable ! Le petit article 43 du nouveau PLFSS 2019 va faire [...]

Lettre Hebdo 800

4 octobre 2018|0 Comments

    La lettre Hebdo 800 /// 04-10-2018 Plan « Ma santé 2022 » et après ? De beaux discours, de belles intentions [...]

Mail Les Généralistes-CSMF

MAIL Les Généralistes CSMF /// Mardi 23 octobre 2018

23 octobre 2018|0 Comments

LE CONTENU PLUTÔT QUE LE CONTENANT… Depuis quelques mois, une frénésie s’est emparée de nos territoires. Les ARS et les URPS Médecins Libéraux font feu de tout bois pour inciter les médecins libéraux, entre autres, à créer des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, les fameuses CPTS. Des chargés de mission sont financés pour accompagner les professionnels de santé libéraux et les encourager à ces créations. Une course à l’échalote s’est ainsi engagée entre les ARS pour pouvoir afficher un certain nombre de CPTS créées et une ARS qui va jusqu’à en annoncer une soixantaine. Celles qui n’en n’ont pas encore ont le sentiment de porter le bonnet d’âne. Une fédération des CPTS va même prochainement voir le jour avec en son sein certains membres fondateurs qui ne seront jamais, ni de près ni de loin, concernés par les CPTS. Pendant ce temps, de nombreux médecins libéraux dits « de terrain », mais aussi d’autres professionnels de santé libéraux, manifestent une réprobation grandissante vis-à-vis de ces sollicitations pour créer des CPTS. [...]

Egora News

Ce que mijote le gouvernement pour sortir du paiement à l’acte

19 novembre 2018|0 Comments

Le directeur de la DREES, Jean-Marc Aubert a remis son rapport sur les modes de financement et de régulation dans le cadre de la stratégie nationale de transformation du système de santé.  Il préconise une évolution progressive des modes de financement au cours des trois prochaines années. L'objectif affiché est d'inciter davantage les acteurs à développer la prévention, à s'assurer d'un standard élevé de qualité, à rechercher une plus grande pertinence des soins et à prendre le temps d'une meilleure coordination.   Entre les 54 mesures de la stratégie nationale de transformation du système de santé et le vote prochain du plan de financement de la sécurité sociale 2019, les médecins s'apprêtent à sentir un vent de changements. Pour Jean-Marc Aubert, auteur du rapport sur les modes de financements et de régulation de la stratégie de transformation du système de santé – l'un des cinq chantiers de la réforme -  "le financement est un des leviers essentiels" à cette évolution. Le rapporteur de la "task force" sur le sujet regrette [...]

  • Lettre Hebdo 804

      Lettre Hebdo 804 /// 16-11-2018 ACTUALITES : Les fausses notes du Plan « MA SANTE 2022 » Le Président des Généralistes-CSMF, le Docteur Luc Duquesnel, a présenté à la presse jeudi matin l’analyse du syndicat sur le [...]

  • Lettre Hebdo 803

        Lettre Hebdo 803 /// 08-11-2018 ACTUALITES : Recertification et DMP L’actualité pour notre profession s’est accélérée en ce début de semaine avec deux évènements majeurs : la sortie du rapport du Professeur Uzan et la [...]

  • Lettre Hebdo 802

        Lettre Hebdo 802 /// 18-10-2018 Non substituable : la résistance s’organise Cette semaine, les syndicats de médecins et de pharmaciens se sont unis afin de barrer la route à l’article 43 du prochain PLFSS. [...]

  • Lettre Hebdo 801

    Lettre Hebdo  801 /// 11/10/2018   Non substituable : Non négociable ! Le petit article 43 du nouveau PLFSS 2019 va faire grand bruit. En effet, celui-ci stipule que le médecin doit justifier médicalement la raison pour [...]