Chargement…
55 avril 2024

Flash info : chacun pour sa pomme ?

FLASH INFO du 04/04/2024 CHACUN POUR SA POMME Annulation in extremis ce matin de la toute dernière séance de négociation conventionnelle, celle où on devait avoir enfin la copie définitive de la CNAM. Pourquoi ? Apparemment parce que certains syndicats ont décidé de la boycotter prenant ainsi en otage toutes les spécialités médicales qui attendaient beaucoup de cette négociation, et tout particulièrement les spécialités cliniques qui sont dans le bas de l’échelle des revenus des médecins libéraux. Ces mêmes syndicats qui ont poussé à la fracture depuis 2 ans, depuis le début des négociations en novembre 2022, en proposant soit la sortie du champ conventionnel soit en opposant les spécialistes cliniques entre eux, en opposant encore et toujours 1er et 2nd recours, en dénigrant la médecine générale. Ces mêmes [...]

99 mai 2024

Lettre hebdo 981 du 07/05/2024

  Lettre hebdo 981 du 07/05/2024 Reprise des négociations conventionnelles le 16 mai 2024 Lire la lettre de Thomas FATOME, Directeur général de l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie, aux généralistes Lire la lettre de la Conf’ du 06/05/2024 : Le juste prix est la base d’une politique de droits et de devoirs   INFOS PRATIQUES « SPECIAL IMPOTS » Optimisez vos déclarations d’impôts grâce au service juridique de la CSMF depuis que de nouvelles règles sont en vigueur.  • 2035 : n’oubliez pas de déduire les abattements conventionnels : il est encore temps. Maintenant que l’adhésion à une AGA ne donne plus d’avantage fiscal, n’oubliez pas de déduire ces abattements (certains comptables ont oublié). Jusque 2022, les praticiens libéraux adhérents d'un organisme agréé, bénéficiaient d'un avantage fiscal, à savoir, l'absence [...]

2424 avril 2024

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mardi 23 avril 2024

  MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mardi 23 avril 2024 MASSACRE À MATIGNON… Le 6 avril 2024, le Premier ministre a annoncé le lancement d’une expérimentation dans treize départements afin de permettre aux Français de s’orienter eux-mêmes dans leur parcours de soins pour consulter des spécialistes sans adressage par leur médecin traitant. Si cette mission a été confiée aux médecins de famille par la réforme de l’Assurance maladie de 2004 qui a institué le statut de médecin traitant, c’était pour au moins trois raisons : - éviter le nomadisme médical auprès des médecins spécialistes dits du « second recours » parfois source de perte de chance, car aboutissant à des retards de diagnostics préjudiciables aux usagers ; - raccourcir des délais de rendez-vous qui s’allongent d’année en année du fait de l’augmentation de la demande liée au [...]

2121 mai 2024

EGORA – Pour ou contre la signature de l’accord conventionnel ? Médecins, exprimez-vous !

Après six mois de négociations intenses, la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam) a soumis aux six syndicats représentatifs des médecins libéraux un projet d'accord conventionnel pour les cinq ans à venir, qui porte notamment la consultation de base des médecins généralistes à 30 euros. Alors que les syndicats ont jusqu'à fin mai pour se prononcer sur leur signature (ou pas), Egora lance le débat : accepter ou refuser ?   Après un premier échec au printemps 2023 et l'entrée en vigueur d'un règlement arbitral portant le G à 26.5 euros, les médecins libéraux attendaient beaucoup de la reprise des négociations avec la Cnam en novembre dernier. Elles se sont achevées vendredi 17 mai avec la proposition d'un accord* portant un investissement "massif", "inédit", de l'Assurance maladie chiffré à environ 1.6 milliard d'euros. [...]