Chargement…

Communiqués

Flash info du 28/10/2019 : que de mépris envers les internes et les enseignants de médecine générale !

28 octobre 2019|0 Commentaire

    FLASH INFO  du 28/10/2019 Que de mépris envers les internes et les enseignants de médecine générale ! La façon dont la Ministre de la Santé et l’ARS Ile de France ont rejeté le bug du dernier choix des internes sur les enseignants de médecine générale est tout simplement scandaleuse. Avant tout parce que ces derniers avaient bien averti en septembre les autorités du risque d’un problème. Ce dernier étant lié aux chevauchements de promotions ne relevant pas des mêmes maquettes de stage. Ils avaient donc proposé un choix fléché. Sans surprise, l’alerte a été balayée par l’administration et, comble de l’ironie, quand ce qui a été prévu par les enseignants s’est produit, on se retourne contre eux. L’ARS se dédouanant de ses responsabilités, allant jusqu’à dire que « la réussite des choix jusque-là relevait du hasard » ... Cela témoigne d’un mépris envers ces médecins généralistes qui ne comptent pas leurs heures (quand la Fac veut bien les payer...) et dont le département universitaire travaille sans relâche pour [...]

Lettre Hebdo

Lettre Hebdo 835

14 novembre 2019|0 Commentaire

Lettre Hebdo 835 /// 14-11-2019   EDITO : Assistants médicaux : C'est parti !! Les premiers assistant(e)s médicaux s’installent depuis quelques semaines dans les cabinets médicaux. On en saura plus dans quelques mois mais déjà, ceux qui avaient expérimenté le dispositif, ne reviendraient en arrière pour rien au monde. Les médecins français se sont habitués à tout gérer : la bureautique, l'informatique, les appels téléphoniques, la paperasse administrative, la comptabilité...et l'art de la médecine avec toute la concentration et le stress qui en découle. La majorité des cabinets médicaux fonctionnent avec des standards à distance ou des secrétariats à temps partiel, c'est obsolète et scandaleux. Quels professionnels, diplômés Bac + 8, fonctionnent sans secrétariat ou sans assistant à temps plein en dehors des médecins généralistes ? La conséquence, et le législateur l'a bien compris, est que les médecins ne pourront pas absorber seuls tous les patients sans médecin traitant. Alors, chers confrères et consœurs, saisissons l'opportunité qui nous est offerte, avec l'avenant 7 même s’il n'est pas parfait, d'embaucher des [...]

Mail Les Généralistes-CSMF

MAIL Les Généralistes CSMF /// Jeudi 17 octobre 2019

17 octobre 2019|0 Commentaire

  MAIL Les Généralistes CSMF /// Jeudi 17 octobre 2019 LEVEZ LES FREINS POUR NOUS DONNER UN INTÉRÊT À AGIR Les débats parlementaires sur le PLFSS 2020 vont bientôt débuter et avec eux, très probablement, un nouveau florilège d’amendements visant soit à démanteler le métier de médecin généraliste, soit à supprimer la liberté d’installation en obligeant les jeunes médecins généralistes à s’installer dans des déserts. Ces élus, aux propositions parfois plus pernicieuses les unes que les autres, vont certainement s’étonner, qu’un an après l’annonce de la mise en place de la téléconsultation, des assistants médicaux et des communautés professionnelles de santé (CPTS), que l’accès aux soins ne se soit pas amélioré et qu’il s’est même parfois dégradé. Ces élus doivent comprendre que l’on ne change pas du jour au lendemain des organisations professionnelles qui ont peu ou pas bougé depuis 30 ans. Ils doivent au contraire se féliciter des frémissements que nous constatons sur le terrain avec des médecins généralistes qui créent des CPTS avec, comme pour la permanence de [...]

Egora News

Bronchiolite du nourrisson: quoi de neuf dans les recommandations de la HAS?

18 novembre 2019|0 Commentaire

Près de 20 ans après leurs premières recommandations, les experts de la Haute Autorité de santé (HAS) confirment, nouvelles preuves à l’appui, l’absence d’utilité des médicaments et de la kinésithérapie respiratoire.   Parce qu’elle touche environ un million de nourrissons tous les hivers - 30 % des enfants de moins de 2 ans, la bronchiolite, liée au virus respiratoire syncitial (VRS), est une cause de recours massif aux soins. 11 % passent par les urgences. Or, la maladie est le plus souvent bénigne. Elle oblige toutefois à 48 heures de surveillance plus active à son début, d’autant plus nécessaire que l’inconfort des enfants alimente l’inquiétude des parents…   Lire aussi : Fiche FMC : 10 points clés sur la Surveillance du nourrisson de 0 à 6 mois   Les nouvelles recommandations qui viennent d’être publiées par la Haute Autorité de santé (HAS) visent une égalité des soins partout en France, en ville comme aux urgences. "Elles sont centrées sur l’enfant de moins de 12 mois, plus vulnérable, et son parcours de soins [...]

Partenariat IDS Média : écrans connectés salle d’attente

Quels outils pour bien informer les patients en salle d’attente ?

5 novembre 2019|0 Commentaire

Votre salle d’attente est un espace qui mérite d'être utilisé pour informer les patients. Avant la consultation et pendant le temps passé en salle d'attente, vos patients sont naturellement enclins à s'intéresser à leur santé, d'une part car ils sont concernés et d'autre part car vous êtes le meilleur relais des messages de prévention. Investir dans des outils pour bien informer les patients en salle d'attente, tels que des écrans d'affichage dynamique fait donc sens. La salle d’attente, espace naturel d'information et de prévention La salle d’attente est par définition un lieu où les patients ont du temps devant eux. Un lieu où le réflexe de lecture est naturel, presque "pavlovien" pour de nombreux patients. C'est d'ailleurs pourquoi on retrouve toujours des magazines et des affiches dans les salles d'attente. Mais il est possible de capitaliser sur ce réflexe de façon à servir et à valoriser votre cabinet.     Un dispositif d'information comme un écran d'affichage dynamique permet de capter l’attention des patients pour les informer sur la santé [...]