Accueil/EGORA news

HISTOIRE – 100 dollars la dépouille : le business des chirurgiens embaumeurs de la Guerre de sécession

Développée dans les années 1830 à Paris, la technique de l'embaumement "artériel" n'a jamais réussi à séduire les Français. Outre-Atlantique, en revanche, elle a connu un succès fulgurant à la faveur de la Guerre de Sécession, sous l'impulsion du chirurgien Thomas Holmes. Officiant directement sur les champs de bataille, les embaumeurs finissent par acquérir une mauvaise réputation.   24 mai 1861. Sept soldats de l'Union, membres du régiment des "Fire Zouaves", pénètrent dans la ville d'Alexandrie, en Virginie. Sous les ordres du capitaine Elmer Ellsworth, ancien commis et ami du président Lincoln, ils se dirigent droit vers l'auberge Marshall house. Leur cible : le grand drapeau confédéré placé sur le toit du bâtiment, si grand qu'il pouvait être observé au télescope depuis la Maison blanche, située à 12 kilomètres de là. L'état de Virginie, qui vient à son tour de faire sécession, affiche ses couleurs. Ellsworth a tôt fait de décrocher le drapeau, mais alors qu'il redescend du toit, il est abattu d'un coup de fusil par un Sudiste. Le [...]

2020-11-06T11:31:55+01:006 novembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Covid long… ou séquelles post-Covid, de quoi parle-t-on ?

« Déconditionné/dénutri », « stressé/anxieux », symptômes directement liés à l’infection, le Dr Nicolas Barizien, chef du service Réadaptation fonctionnelle de l’Hôpital Foch (Suresnes), en charge de l’unité Rehab-Covid, et président de la Société Ile-de-France du Sport Santé, identifie plusieurs profils de patients présentant des symptômes de Covid sur le long terme. Le reconditionnement à l’effort apparaît comme une solution efficace.   Egora-Le Panorama du médecin  : Existe-t’il un réel « Covid long » ? Dr Nicolas Barizien : L’observation des patients adressés dans notre service pour une réadaptation fonctionnelle suite à l’infection Covid, montre qu’il y a des patients qui souffrent d’une convalescence longue et que d’autres semblent effectivement garder des séquelles longues de l’infection virale aigue. Les patients graves atteints de cicatrice cardiaque (myocardite, péricardite), pulmonaire (fibrose), ORL (anosmie, agueusie) ou neurologique (AVC, méningo-encéphalite) sont déjà suivis par les services hospitaliers spécialisés. Mais au décours du déconfinement, de nombreux patients ayant fait une infection Covid modérée « à la maison » sont venus consulter aux urgences avec des symptômes récidivants ou persistants, identiques à ceux de leur infection [...]

2020-11-05T10:06:57+01:005 novembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Tests antigéniques : ce que toucheront les médecins généralistes en cas de Covid positif

Le Journal Officiel a publié ce mercredi 28 octobre un arrêté indiquant comment les médecins, pharmaciens et infirmier pourront facturer les tests de dépistage antigéniques.   Les médecins libéraux ou exerçant dans un centre de santé pourront coter C2 (46 euros) dans le cadre d'une consultation, si l'examen est réalisé sur le lieu d'exercice. Ils coteront V2 (46 euros) s'il est réalisé à domicile. Ces cotations ne sont pas cumulables avec une autre majoration, à l'exception de la majoration MIS (30 euros) lorsque le patient est positif et que le médecin participe à la recherche de cas contacts. Ces cotations sont facturées aux tarifs opposables, indique l'arrêté. "Nous avons négocié longtemps autour des tarifs, c'était important pour nous qu'ils soient incitatifs. La cotation ne pouvait pas être inférieure à celle du consultation complexe. Nous avons donc obtenu satisfaction", se félicite le Dr Jacques Battistoni, président de MG France.   Les tests délivrés gratuitement en pharmacie Les infirmiers diplômés d'Etat libéraux ou exerçant en centre de santé pourront coter AMI 8,3 pour [...]

2020-11-05T10:08:08+01:004 novembre 2020|EGORA news|0 commentaire

La rémunération des gardes des internes augmentée de 25%

Un arrêté publié au Journal officiel officialise la revalorisation de l’indemnité de garde des 30.000 internes de France. Une décision qui a pris effet le 1er novembre.    Cette rémunération, les internes et leurs représentants l’attendaient depuis longtemps. Négociée dans le cadre du Ségur de la santé, l’arrêté officialisant la hausse de salaire mais aussi la revalorisation du montant des gardes effectuées la semaine et le week-end a été publié au Journal officiel. Plusieurs choses changent désormais. D’abord, les gardes ont été revalorisées à hauteur de 25%. Les internes en médecine vont donc percevoir une indemnité forfaitaire de 149 euros brut pour chaque garde de nuit effectuée en semaine contre 119,02 euros auparavant. L'indemnité sera de 163 euros contre 130 euros brut pour les gardes assurées le week-end et les jours fériés. Mais ce n’est pas tout. Les demi-gardes ont également été reconnues dans ce texte. Ainsi, le repos compensateur légal sera de 11 heures et les internes devront être au minimum 6 pour ouvrir une ligne de garde. Elles seront rémunérées [...]

2020-11-03T09:40:45+01:003 novembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Raoult, désaveu des généralistes, dépistage… Douste-Blazy étrille la gestion de la crise Covid

Dans un livre au vitriol paru aux éditions de l’Archipel le 22 octobre, l’ancien ministre des Affaires sociales et de la Santé (1993-1995 et 2004-2005) Philippe Douste-Blazy livre son analyse de la gestion de la crise du Covid. De l’hydroxychloroquine à la stratégie française de dépistage, en passant par l’implication de la médecine de ville et le Pr Raoult, Maladie française. Pandémie : et pourtant tout avait été préparé revient sur le “temps de retard permanent” et la “grande improvisation” autour de l’épidémie. Lui-même auteur d’un plan de lutte contre une pandémie virale, l’ex-ministre se confie à Egora.   Egora.fr : Vous avez été ministre des Affaires sociales et de la Santé à deux reprises sous Jacques Chirac et avez également connu des crises sanitaires, pourquoi avoir écrit cet ouvrage ? Philippe Douste-Blazy : D’abord, parce que la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre montre à quel point nous étions impréparés dans notre pays, mais également au niveau de la communauté internationale. Et donc, il est absolument majeur [...]

2020-11-02T12:01:49+01:002 novembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Fibromyalgie : l’état des connaissances

La fibromyalgie est une pathologie complexe du fait du manque de spécificité des symptômes, de l’absence de signes biologiques objectifs et des difficultés posées par sa prise en charge. A tel point que sa réalité a longtemps fait l’objet de controverses. On en sait aujourd’hui beaucoup plus sur cette pathologie. Pour améliorer la situation des patients et aider les praticiens souvent démunis, l’Inserm a réalisé une expertise de l’état des connaissances sur cette pathologie, et fait des propositions.   La fibromyalgie a été reconnue comme une pathologie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1990. Et depuis les autorités sanitaires nationales et internationales la considèrent comme une entité à part entière. Cependant, cette maladie est marquée par une errance médicale importante et une proportion non négligeable de praticiens indiquent se sentir désarmés devant les patients souffrant de ce syndrome. Et ce d’autant que son diagnostic reste difficile à poser et que son traitement est mal codifié et le plus souvent symptomatique. En outre, de nombreuses inconnues subsistent. En particulier les [...]

2020-10-30T11:54:55+01:0030 octobre 2020|EGORA news|0 commentaire

“Le Gouvernement ne prend pas conscience de la crise dans laquelle il emmène la médecine ambulatoire”

Dénonçant le “mépris” vis-à-vis de la médecine libérale, la CSMF s’est retirée des négociations conventionnelles de l’avenant 9, jugées “inutiles et marginales”. Le Dr Luc Duquesnel, Président des Généralistes-CSMF, revient sur les points de blocage majeurs qui subsistent avec la CNAM et le Gouvernement, privant les médecins généralistes d’une revalorisation significative à court ou moyen terme.   La CSMF a quitté la table des négociations conventionnelles le 7 octobre dernier. Les discussions avec la CNAM ont-elles repris depuis ? Dr Luc Duquesnel : Ce qui est important, c’est de bien comprendre pourquoi la CSMF a quitté la table des négociations. Il y a trois raisons qui sont intimement liées. D’abord, on s’est aperçu que dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2021, il n’y avait que 300 millions d’euros pour le secteur ambulatoire ; classiquement, c’est 50% pour la médecine libérale, soit 150 millions d’euros. Avec ça, très clairement, on ne fait rien ou presque. Ensuite, le contenu des séances de négociations n’est pas [...]

2020-10-29T12:26:49+01:0027 octobre 2020|EGORA news, EGORA-privé|0 commentaire

Certificats de virginité : “Punir les médecins ne résoudra pas le problème du séparatisme”

Dans le cadre du projet de loi contre les séparatismes, le Gouvernement a fait savoir qu’il comptait mettre fin à la pratique controversée des certificats de virginité, qui constitue pour l’exécutif "une violation du respect de la personnalité et de l’intimité de la jeune femme contrainte par son entourage de s’y soumettre". Il envisage ainsi de sanctionner les médecins qui délivrent ces certificats. Ces derniers encoureront une amende de 15.000 euros et une peine d’un an d’emprisonnement. “Une mesure qui n’aura aucun impact”, juge de son côté le Dr Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue et fondatrice de la maison des femmes de Saint-Denis. Pour Egora.fr, la praticienne explique en quoi cette interdiction serait davantage “une perte de chance” pour ses patientes et pour quelles raisons elle continuera de leur en délivrer.   Egora.fr : Punir les médecins permettrait il véritablement de changer les choses ? Dr Ghada Hatem-Gantzer : La réponse est évidemment non. Cela ne va en aucun cas changer quelque chose dans la société. Ça ne va pas faire en [...]

2020-10-29T09:58:43+01:0027 octobre 2020|EGORA news|0 commentaire

GRAND ENTRETIEN – Gestion du Covid, médecins dans les médias, Raoult… Le président de l’Ordre remet les pendules à l’heure

S'il s'était peu exprimé jusqu'ici sur la crise du Covid, le président du Conseil national de l'Ordre des médecins livre en exclusivité pour Egora une longue analyse de la situation. Il passe en revue l'action du Gouvernement, pointe son manque d'anticipation, mais aussi le dérapage de certains médecins attirés par la lumière médiatique. Du Pr Raoult au Pr Perrone, il rappelle qu'il n'y a pas de "vedettariat" dans la médecine et assure que tous les comportements anti-déontologiques seront sanctionnés.   Egora.fr : Comment jugez-vous la réponse du Gouvernement face à l'épidémie de Covid ? Dr Patrick Bouet : Nous avons un double sentiment. Il nous semble que nous n'avons probablement pas tiré assez vite les conclusions de la première vague. Il n'y a pas eu d'évaluation partagée par l'ensemble des acteurs, mais la poursuite d'une gestion au niveau de la Direction générale de la santé (DGS). Cela nous met en situation d'être en recherche permanente de nouvelles options. Le deuxième sentiment est que malgré tout, dans l'ensemble de ces dispositifs, nous voyons que [...]

2020-10-27T10:18:40+01:0027 octobre 2020|EGORA news|0 commentaire

Marine Lorphelin et Aviscène : deux internes stars donnent leurs conseils pour réussir les études de médecine

Pour aider les futurs étudiants en médecine et les carabins à s’orienter, réviser, ou avancer au fil de la nouvelle Paces, l’externat et de l’internat, Marine Lorphelin et Aviscène, internes en médecine générale, sortent un livre intitulé Tout savoir sur les études de médecine (Editions Eyrolles). Son objectif : répondre à toutes les questions que peuvent se poser les futurs médecins sur le plan personnel et universitaire, en alternant conseils pratiques et vécu personnel. Egora vous livre ses bonnes feuilles et les confidences de ses auteurs.   C’est le fruit d’un projet débuté il y deux ans que les internes en médecine générale et stars des réseaux sociaux Marine Lorphelin et Walid Mekeddem, alias Aviscène, inaugurent en ce début de mois d’octobre. Dans un livre intitulé “Tout savoir sur les études de médecine” (Editions Eyrolles), les futurs praticiens ont décidé de répondre à toutes les questions que peuvent se poser les futurs candidats à la filière médecine, les externes et même, les internes. Êtes-vous fait pour être médecin ? Quelle [...]

2020-10-26T18:55:00+01:0026 octobre 2020|EGORA news|0 commentaire
Go to Top