Accueil/EGORA news

[EXCLU Egora] Diagnostic express, confidentialité… Le fondateur d’arretmaladie.fr s’explique sur les sujets qui fâchent

La polémique enfle autour d’arretmaladie.fr. Cette plateforme lancée début janvier propose un arrêt "rapide et fiable" sans avoir besoin de se déplacer en cabinet. Le tout pour 25 euros. Les médecins, l’Ordre, le ministère et la Caisse nationale d’assurance maladie ont largement dénoncé l’hypocrisie du concept. Le fondateur allemand du site, Can Ansay, juriste, revient sur les critiques.   Egora.fr : D’où vous est venue l’idée de ce site “arretmaladie.fr”?    Lire aussi : Arrêt maladie : un site propose de zapper la case cabinet médical avec une formule "à la carte"   Can Ansay : Il y a six ans, j’ai travaillé sur un logiciel dans lequel on pouvait indiquer ses symptômes et qui proposait, en retour, un diagnostic. Le “business model”, je l’ai enfin trouvé en 2017. Pendant une dizaine de mois, nous avons réfléchi au meilleur système à mettre en place en Allemagne. Pour nous, c’était une nouvelle opportunité pour les patients de recevoir de l’aide médicale via la télémédecine. J’ai donc réfléchi à ce qui pourrait constituer le meilleur service de télémédecine capable de poser un diagnostic et de soigner. J’ai constitué une liste des maladies et symptômes [...]

2020-01-20T10:47:32+01:0020 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Nationaliser les centres de santé, fin du paiement à l’acte… Les solutions d’un MG contre les déserts

Un gériatre et ancien médecin généraliste de Lozère a été poursuivi par l’Ordre national des médecins pour ne pas avoir payé sa cotisation annuelle à la fin de l'année dernière. Assumant son geste, le médecin âgé de 66 ans défend un “acte symbolique” pour être entendu par l’instance sur ses propositions pour lutter contre les déserts médicaux.   Il a voulu faire parler de lui pour médiatiser la cause qu’il défend depuis de nombreuses années. Gériatre et ancien médecin généraliste pendant vingt ans en Lozère, à 66 ans, le Dr Alain Frobert a refusé de payer sa cotisation annuelle au Conseil de l’Ordre. Une décision qui lui a valu une assignation en audience civile devant le tribunal d’instance. Loin de s’en vouloir, le médecin est même très remonté contre l’instance. Il reproche à l’Ordre, de ne pas “représenter l’opinion plurielle des médecins”. Depuis des années, il émet des propositions pour un nouveau système de santé et réclame la création de “centres de santé nationaux” mais n’a jamais été entendu ni [...]

2020-01-17T11:02:04+01:0017 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Démission de plus de 1000 chefs service : “Tout ce qui ne relève pas de l’intérêt des patients n’est plus notre problème”

La coupe est pleine. Ou plutôt vide. Pour dénoncer l'austérité à l'hôpital public, le collectif Inter-hôpitaux mené par le Pr André Grimaldi se rassemble aujourd'hui pour annoncer la démission de plus de 1.000 responsables médicaux à Paris, Marseille ou encore Rennes, de leurs fonctions administratives. Ils co-signent une lettre adressée à Agnès Buzyn pour demander plus de moyens pour l'hôpital. Si rien n'est fait, ils prédisent des drames.   Egora.fr : En septembre dernier vous disiez à Egora vouloir créer un rapport de force avec le collectif Inter-hôpitaux. Y-êtes-vous parvenu ? Pr André Grimaldi : Non. Le rapport de force n'était pas pour nous, mais pour que les hôpitaux aient les moyens de soigner correctement. Qu'on n'envoie pas les enfants ou les nourrissons à 200 kilomètres de Paris en réanimation.   Lire aussi : Réanimation pédiatrique : une pétition avant les drames   Plusieurs centaines de chefs de service envisagent de démissionner de leurs fonctions administratives pour faire pression. Qu'en est-il vraiment ? À ce jour, plus de 1000 responsables [...]

2020-01-16T12:08:56+01:0016 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Pour ou contre le midazolam en ville ? Un généraliste à la tête des professionnels de soins palliatifs se positionne

Le lancement d’un manifeste en soutien au généraliste accusé d’euthanasie pour avoir donné du midazolam à des patients en fin de vie a provoqué de vives réactions. Faut-il ouvrir, ou non, le droit aux libéraux d’utiliser ce produit ? Comment prendre en charge la fin de vie à domicile dans les déserts médicaux ? Et plus globalement, quelle prise en charge pour les soins palliatifs à domicile ? Si pour Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des médecins de France, l’interdiction du midazolam pour les généralistes participe à la dégradation des conditions d’exercice, le Dr Olivier Mermet, président de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) et médecin libéral, insiste sur la notion impérative d’équipe et de collégialité.    Egora.fr : Quel regard portez-vous sur la mise en examen du Dr Méheut et sur le manifeste lancé en soutien par la Fédération des médecins de France ?   Dr Olivier Mermet : Pour nous, il ne faut pas limiter ce débat au seul accès du midazolam. Il ne faut pas banaliser cette [...]

2020-01-10T13:47:44+01:0010 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Généraliste accusé d’euthanasie : le manifeste des 343 médecins ouvert aux signatures

Suite à la mise en examen d'un médecin généraliste pour avoir administré du midazolam à des patients en fin de vie, le Fédération des médecins de France lance aujourd'hui pour le soutenir un manifeste de 343 médecins.   Poursuivi pour avoir administré du midazolam, un médecin généraliste normand (Fécamp), exerçant depuis plus de trente ans, a été mis en examen mi-octobre pour “administration de substance nuisible ayant entraîné la mort”.  Pour les besoins de l’enquête, les corps de sept anciens patients ont été exhumés et la présence du sédatif a été décelée chez cinq d'entre eux. Le produit lui était fourni par son épouse, anesthésiste dans une clinique. L'affaire, dévoilée début novembre, a provoqué de vives réactions. Au point que le président de la Fédération des médecins de France (FMF), Jean-Paul Hamon, a décidé de lancer un manifeste de 343 médecins en soutien à ce généraliste, comme le révélait Egora dès lundi 30 décembre Un manifeste que nous vous livrons aujourd'hui en exclusivité, avec la possibilité de le signer en suivant le lien à la fin [...]

2020-01-09T13:38:03+01:009 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

“Donner tout mon travail à n’importe qui, c’est ce qui me ferait le plus de peine” : la complainte d’un futur médecin retraité

C’est une problématique et angoisse bien connue des médecins proches de la retraite : trouver un remplaçant. A bientôt 65 ans, le Dr Bruno Pellegrin, médecin généraliste dans le 9ème arrondissement de Paris recherche désespérément, depuis six mois déjà, un jeune médecin prêt à lui succéder dans son cabinet en juin 2020. Las, le médecin se heurte à de nombreuses contraintes : exercice isolé, patientèle trop nombreuse, plage de consultation trop large, frais de cabinet trop importants… Rien qui n’attire les jeunes médecins d’aujourd’hui. Pour rendre son offre plus attractive, le futur retraité s’apprête pourtant à tout céder gratuitement en espérant trouver un jeune remplaçant qui sera prêt à reprendre le flambeau de la pratique de médecin de famille, telle qu’il l’a exercé pendant une quarantaine d’années.   Egora.fr : Vous cherchez à partir en retraite mais ne parvenez pas à trouver de remplaçants. Comment procédez-vous pour chercher votre successeur ? Dr Bruno Pellegrin : Je dois partir à la retraite en juin 2020 et cherche un remplaçant dès maintenant [...]

2020-01-08T11:38:49+01:008 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Arrêt maladie : un site propose de zapper la case cabinet médical avec une formule “à la carte”

Une nouvelle plateforme en ligne propose aux patients un arrêt maladie "rapide et fiable" sans avoir besoin de se déplacer en cabinet pour consulter un médecin. Coût de l’opération : 25 euros.   “Ne perdez plus votre temps et votre énergie à aller chez le médecin pour un simple arrêt maladie !”. Tel est le slogan du site arrêtmaladie.fr, nouvelle plateforme en ligne, dont la version française a été lancée début janvier 2020. Ce qu’il propose : payer 25 euros contre l’envoi d’un arrêt maladie “rapide et fiable” sans avoir besoin de se déplacer jusqu’à un cabinet médical et de consulter un médecin.     “Je ne peux travailler aujourd’hui à cause d’un coup de froid... mais pour obtenir un arrêt maladie je ne veux pas perdre mon temps à aller dans le cabinet d’un médecin”, débute encore la vidéo promotionnelle de la plateforme “arrêtmaladie.fr” qui insiste sur la simplicité de la démarche. “C’est mon droit, 100% rapide et sécurisé”, affirme-t-elle.     Le principe se veut simple : il suffit [...]

2020-01-07T11:42:53+01:007 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

Urgences, télémédecine, retraite… Ce qui vous attend en 2020

L’année 2019 aura été très chargée : une loi santé votée en juillet, un projet de loi sur la bioéthique en cours d’examen, deux projets de loi à superviser (les retraites et l’autonomie) mais aussi une demi-douzaine de négociations conventionnelles à gérer et des dizaines de milliers de soignants criant leur épuisement. Sans parler des nombreux scandales sanitaires. L’année 2020 ne sera pas une promenade de santé non plus pour la ministre de la Santé car elle devra à la fois convaincre et donner des réponses concrètes à très court terme pour traduire les réformes lancées. Si la « bonne élève » du gouvernement Philippe a clairement trouvé sa place en politique, rien n’est jamais gagné.   Les urgences : regagner la confiance  Débutée le 18 mars à l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP), la crise des urgences a touché plus de 250 services hospitaliers. Le 14 novembre, plus de 20 000 professionnels de santé se sont mobilisés partout en France. Divers plans d’urgence ont été annoncés par les pouvoirs publics. La réponse du gouvernement à la crise [...]

2020-01-06T11:15:35+01:006 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

HISTOIRE – Typhoid Mary : quand une cuisinière sème la maladie et la mort à New York

C'est l'une des patientes les plus célèbres d'Amérique. Mary Mallon, cuisinière d'origine irlandaise, a travaillé dans de nombreuses familles de la bourgeoisie new-yorkaise au début du XXe siècle, répandant la maladie partout où elle passe. En 1906, un épidémiologiste mène l'enquête, partant sur les traces de celle qui sera identifiée, à son corps défendant, comme la première porteuse saine de fièvre typhoïde du pays.   « Typhoid Mary » : ce surnom est devenu outre-Atlantique une expression, qualifiant une personne répandant involontairement la maladie et le malheur. Durant des années, au début du XXème siècle, Mary Mallon, de son vrai nom, a fait la une des journaux américains. Elle est probablement la porteuse saine de typhoïde « la plus célèbre au monde », d'après son découvreur, le médecin George A. Soper. Tout commence en août 1906, à Oyster Bay, lieu de villégiature près de New York. Un riche banquier de la ville loue une maison de vacances avec sa femme et ses trois filles, quand l’une d’entre elles tombe soudainement malade, rapidement suivie d’une servante. [...]

2020-01-03T10:00:16+01:003 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire

PERSONNALITE – De Guillaume Gallienne à Jeanne Moreau, ce médecin qui murmurait à l’oreille des stars

Egora.fr s’intéresse cette semaine au livre Médecin des voix, du Dr Claude Fugain, médecin phoniatre et ORL et de la journaliste Violaine de Montclos. Récit de la carrière du Dr Fugain, soeur du célèbre chanteur, qui a soigné beaucoup de “grandes voix”, du comédien Guillaume Gallienne à l’actrice Jeanne Moreau en passant par Muriel Robin ou Philippe Noiret ; et d’autres voix plus anonymes mais tout aussi complexes et complexées.    Guillaume Gallienne Elle a vu défiler les plus grandes stars comme les anonymes. Les voix “musclées”, les voix “fluettes”, les voix qui ne ressemblent pas à leurs propriétaires, les aphones, les sourds, les muets… En 130 pages dans son livre “Docteur des voix”, le Dr Claude Fugain, phoniatre et ORL revient sur 50 ans de carrière - à l’hôpital Saint-Antoine de Paris notamment - et les milliers de voix qu’elle a soigné, coaché et aimé. Egora.fr vous livre les bonnes feuilles de cet ouvrage. “Mon père dit que j’ai une voix d’homosexuel”. (...) Je connais son père. Je l’ai [...]

2020-01-02T11:07:56+01:002 janvier 2020|EGORA news|0 commentaire