/EGORA news

Le « patron » des patients dégomme à plein tube la liberté d’installation

Il ne va pas se faire des amis parmi les médecins. Alain-Michel Ceretti, président de France assos santé vient de publier une tribune intitulée "Déserts médicaux à qui la faute ?", dans les colonnes de What's up doc. Il y dénonce le "dogme" de la liberté d'installation et y égrène les poncifs habituels des partisans de la coercition.   Attention, cet article risque d'en irriter plus d'un. Médecins 'responsables' de la désertification médicale, contrainte à l'installation, encadrements des honoraires… Tous les sujets qui fâchent y passent. Ces propos sont extraits d'une tribune publiée sur le site What'up Doc, signée par le président de l'association France-Assos Santé (nouvelle appellation du Ciss), Alain-Michel Ceretti. ""Non à la soviétisation de la médecine" ! Que n’ai-je entendu dans la bouche de médecins – amis, connaissances ou représentants syndicaux – les fois où je me suis aventuré à remettre en cause le dogme (il n’y a pas d’autre mot) de la liberté d’installation des praticiens...", s'indigne Alain-Michel Ceretti en préambule de son texte. "Est-il acceptable [...]

2018-07-04T18:53:44+00:00 4 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

Les trouvailles miracles des patients sur le Levothyrox balayées par l’ANSM

Selon une association de patients, une étude réalisée sur 3 boites de médicaments montrerait un sous-dosage en lévothyroxine et une teneur trop élevée en dextrothyroxine, dans le Levothyrox nouvelle formule. Le laboratoire Merck dénonce des "déclarations infondées scientifiquement" ; et l’Ansm rappelle que la qualité du médicament a été évaluée par plusieurs études fiables.   Y aurait-il une explication pharmacologique à la crise du Levothyrox ? C’est en tout cas ce que croit savoir une association de patients, l’Association française des malades de la thyroïde (Afmt), qui a décidé qu’elle ne se contenterait pas des études officielles sur le sujet et est donc partie elle-même à la recherche de nouvelles données concernant la nouvelle formule de ce médicament. Elle se basait pour cela sur de précédentes études ayant montré la présence de nano-particules et de métaux lourds dans la nouvelle version du médicament. L’Afmt a donc missionné un laboratoire étranger, qu’elle a qualifié dans son communiqué "de renommée internationale", pour réaliser des études de chromatographie comparative sur des échantillons de Levothyrox ancienne [...]

2018-07-04T18:45:24+00:00 4 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

« Quelle profession accepterait de perdre 30% de sa rémunération ? « , la colère des médecins intérimaires

Les médecins intérimaires sont furieux, contre le décret qui, depuis le début de l'année, plafonne leurs rémunérations. En réponse, le syndicat des médecins remplaçants (SNMRH) invite les intérimaires à ne plus remplacer dans ces établissements. "On nous insulte, on nous nous cloue au pilori alors que nous ne sommes pas responsables de l'incurie des gouvernements", s'agace le Dr Christine Dautheribes, porte-parole du syndicat.   Egora.fr : Vous avez appelé à durcir le boycott des établissements qui appliquent le décret plafonnant votre rémunération… Dr Christine Dautheribes : Je vous arrête tout de suite sur le mot boycott. On est tous médecins remplaçants, adultes et responsables de nos actes. Chacun a son libre arbitre. Nous indiquons les hôpitaux qui appliquent le décret et nous invitons plus fermement qu'auparavant nos confrères à ne pas remplacer dans ces hôpitaux. Après chacun fait ce qu'il veut. Pourquoi dénoncer ce décret qui plafonne vos rémunérations ? Il ne les plafonne pas, il les baisse de 30%. Voilà. Quelle catégorie professionnelle, qualifiée, accepterait de voir sa rémunération [...]

2018-07-03T13:27:53+00:00 3 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

Rougeole : le rôle essentiel de l’immunité de groupe

Malgré une baisse du nombre de cas hebdomadaires, la rougeole a encore fait une victime, un sujet de 26 ans ; et une autre personne de 17 ans est actuellement dans un état grave avec "un pronostic réservé" affirme Santé publique France, dans son dernier bulletin hebdomadaire.   Tous deux étaient immunodéprimés, non vaccinés, et ont probablement été contaminés par un proche non vacciné. Ces situations soulignent l’importance de l’immunité de groupe et de la vaccination de l’entourage des sujets à risque de forme grave et/ou ayant une contre-indication à ce vaccin vivant atténué (déficit immunitaire, congénital ou acquis ; allergies à la néomycine ou à tout constituant du vaccin ; grossesse). Globalement, la couverture vaccinale est insuffisante chez les nourrissons (79% avec deux doses de vaccin au lieu des 95% nécessaires), les enfants et les jeunes adultes. Aucun département n’atteint le taux requis de 95% de couverture vaccinale (CV) à 2 ans pour les 2 doses de vaccin permettant d’interrompre la circulation du virus. Seuls 7 départements ont une [...]

2018-07-03T13:23:55+00:00 3 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

Les six académies dézinguent Henri Joyeux

Les six académies s'insurgent des propos du Pr Henri Joyeux. Dans un communiqué commun, elles dénoncent les "positions scandaleuses" du médecin, qui vient d'obtenir l'annulation de sa radiation.   Alors que l'Ordre des médecins vient de faire appel de l'annulation de la radiation du Pr Henri Joyeux, les six Académies montent aussi au créneau. Dans un communiqué commun, les académies des Sciences, d'Agriculture, de Chirurgie-dentaire, de Médecine, de Pharmacie et l'académie Vétérinaire "s'insurgent des propos d'Henri Joyeux". "Dans leur devoir de protection de la santé des populations", les académies "déclarent solennellement que la liberté d'expression a des limites et qu'elle n'excuse en rien les allégations irresponsables de certains professionnels de santé". Elles s'insurgent contre les propos d'Henri Joyeux qui, "se prévalant de la levée de sa radiation du Conseil national de l'Ordre des médecins, prétend qu'il a raison concernant ses positions sur la vaccination". "Ces positions sont d'autant plus scandaleuses que les couvertures vaccinales restant insuffisantes en France, des risques épidémiques perdurent. L'actualité rappelle que la rougeole peut tuer !". [...]

2018-07-02T18:39:31+00:00 2 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

Jérôme Cahuzac, médecin à l’hôpital de Cayenne

Il a échappé à la prison, mais pas au bagne… Selon les informations de France Guyane, le Dr Jérôme Cahuzac a signé pour un poste d'un mois, sous la tutelle de l'hôpital de Cayenne à Camopi, dans le sud du pays, dans la forêt vierge, afin de combler le manque de médecins de cette commune isolée.   Camopi est située sur les bords du fleuve Oyapock, et traversé par deux rivières. Ce qui fait que la commune de 1 759 habitants essentiellement d'origine amérindienne, est très difficilement desservie.  Soit par un petit avion, soit par des pirogues, en 4 ou 6 heures selon la hauteur du fleuve. La commune dispose de deux épiceries, d'un restaurant et d'un centre de santé pour deux médecins et deux infirmiers.   "On est la poubelle de la France !" "Tout ce qui n'est pas bon, on l'envoie chez nous en punition, commente à Egora un agent de l'hôpital de Cayenne. On est la poubelle de la France !" "C'est lui qui s'est proposé, a [...]

2018-07-02T18:37:41+00:00 2 juillet 2018|EGORA news|0 Comments

INSOLITE – Agnès Buzin : thèse en 180 secondes… Les conférences du Pr Montagnier… Foot : explication médicale à une défaite…

Agnès Buzyn présente sa thèse en 180 secondes [VIDEO] Expliquer l'immunité anti-tumorale dans les leucémies en 180 secondes. C'est le défi relevé par la ministre de la Santé, qui a présenté sa thèse d'hématologie, soutenue en 2000.   A l'occasion de la 5ème édition du concours "Ma thèse en 180 secondes", plusieurs ministres se sont prêtés au jeu. Après Frédérique Vidal (Enseignement supérieur et Recherche) et Jean-Michel Blanquer (Education nationale), Agnès Buzyn a enregistré une vidéo dans laquelle elle présente sa thèse en 156 secondes exactement. Intitulée "Etude de l'immunité anti-tumorale spécifique dans les leucémies myéloïdes et perspectives d'applications thérapeutiques", la thèse a été soutenue en 2000 à l'université Paris-Descartes.     Cette présentation était naturellement hors concours. Le vainqueur de l'édition 2018, Philippe Le Bouteiller, a planché sur le sujet suivant : "Approche eulerienne de l'équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope. Application à l'imagerie sismique."     Source : www.egora.fr Auteur : F Na. Sur le même thème : "Ma thèse en 180 [...]

2018-06-29T16:38:07+00:00 29 juin 2018|EGORA news|0 Comments

Cafés, fleurs, apéros… Les commerçants de Cherbourg offrent des cadeaux pour attirer les médecins

Après le centre hospitalier public et la polyclinique clinique du Cotentin qui se sont lancés dans "Med'In Cherbourg", une campagne de communication virale de recrutement de médecins, c'est au tour de l'union des commerçants de rentrer dans la danse. Cadeaux, fleurs, apéro, viennoiseries, rien n'est trop beau pour inciter les médecins à venir s'installer dans leur ville.   "Chère, cher médecin, venez-vous installer à Cherbourg ! Ici nous prendrons soin de vous avec un accueil chaleureux mais pas fiévreux, des commerçants patients, des boutiques qui ont du cachet et des produits bien pensés. Et parce qu’à Cherbourg, en plus du reste, on a le sens de l’humour… Nous avons aussi un cadeau de bienvenue!"… Voilà comment les commerçants de Cherbourg sont entrés, avec humour, dans la campagne de recrutement Med'In Cherbourg lancée en mars 2018 sur internet. "Chère, cher médecin, un clin d'œil aux Fleurs des Halles, Christelle vous offre… Une succulente, plante persistante comme l'amitié des Cherbourgeoises", écrit la fleuriste, intégrée dans cette campagne. Au Carré café, la responsable [...]

2018-06-28T14:30:31+00:00 28 juin 2018|EGORA news|0 Comments

Suppression des ECN : 5 clés pour tout comprendre

L'actuel concours de l'internat, qui conditionne l'ensemble du 2ème cycle des études de médecine, a vécu ses dernières heures. Trop théorique, trop spécialisé, trop décisif, ce mode de sélection, source d'angoisse majeure pour les externes, est collectivement décrié. Missionnés par les ministères suite au fiasco de l'édition 2017, le Pr Jean-Luc Dubois-Randé et Quentin Hennion-Imbault formulent 13 propositions pour sortir "du tout ECNi" dans un rapport qui vient d'être publié.   Pourquoi cette réforme ? 22 juin 2017. Les 8 960 étudiants en médecine de 6ème année posent enfin leur tablette. La 2ème édition des épreuves classantes nationales s'achève dans la douleur. Elle a été marquée par l'annulation et la recomposition de deux épreuves pour cause de sujets "recyclés". Sur les réseaux sociaux, les externes crient leur mal-être. C'est le 2ème cycle tout entier, "corseté par l'ECN", qui est remis en cause. Le 2 août, les ministères de l'Enseignement supérieur et de la Santé confient une mission au Pr Jean-Luc Dubois-Randé, alors président de la Conférence des doyens de facultés [...]

2018-06-28T14:26:57+00:00 28 juin 2018|EGORA news|0 Comments

Affaire Joyeux : la radiation du célèbre militant antivaccin annulée

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins de l'Hérault et le Pr Joyeux avaient demandé à la chambre disciplinaire nationale d'annuler ou de réformer la décision de radiation du tableau de l'Ordre, prononcée contre le professeur controversé, pour des propos tenus à multiples reprises contre l'obligation vaccinale, et pour avoir fait circuler deux pétitions en ce sens. Ils viennent d'obtenir raison. La radiation est annulée, tout comme la plainte du Conseil national de l'Ordre à l'encontre du professeur.   Au terme d'une longue démonstration, l'instance nationale a décidé d'annuler la décision de la chambre disciplinaire de première instance de Languedoc-Roussillon de radier le Pr Joyeux du tableau, et rejette la plainte du Conseil national de l'Ordre. Présidée par un conseiller d'Etat, la chambre disciplinaire est un organe indépendant du conseil national de l'Ordre. Elle a donc estimé que la radiation prononcée en première instance le 8 juillet 2016, n'était "pas suffisamment motivée". Pour la chambre disciplinaire, les propos du professeur Joyeux "n'excédaient pas la liberté d'expression". Et ne violaient en rien [...]

2018-06-27T15:45:50+00:00 27 juin 2018|EGORA news|0 Comments