POLITIQUE

Marisol Touraine persiste et signe

Les Généralistes CSMF

A quelques semaines de la fin de ce quinquennat qui aura été un des plus durs et humiliants pour les médecins libéraux, notre Ministre de la Santé n’a pas jugé utile que la médecine libérale soit représentée au sein du comité de la Haute Autorité de Santé (HAS).
Une position incompréhensible et dogmatique de plus à son actif. Les recommandations de l’HAS concernent tous les acteurs de la santé et en premier lieu ceux qui sont au cœur de la prise en charge des patients. Comment à l’avenir, avoir confiance dans ces recommandations si nous ne sommes pas consultés !
Lire le communiqué de presse de la CSMF.

RÉGION

Stationnement des médecins en visite:
au point mort dans de nombreuses villes

Les Généralistes CSMF

Le problème du stationnement lors des visites au domicile des patients irrite à juste titre les médecins qui y voient une attaque supplémentaire contre la profession.
Dans un contexte où la visite n’a pas été revalorisée depuis des années, ils bénéficiaient jusqu’à présent d’une forme de tolérance et de bienveillance grâce au caducée.
Mais de nombreuses mairies ont remis en cause ce principe. Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Pau, Troyes, Rouen ou encore Limoges souhaitent désormais rendre le stationnement payant pour les soignants. La CSMF et les Généralistes-CSMF ont pointé ces dysfonctionnements à plusieurs reprises.
Les médecins libéraux réclament le maintien d’une facilité leur permettant d’assurer leur mission et les urgences au bénéfice des patients qui, pour certains, vivent encore en centre-ville. En Rhône-Alpes, les villes de Lyon et Villeurbanne, malgré d’âpres discussions en collaboration avec les autres syndicats médicaux, ont rejeté toute forme de tolérance vis-à-vis des professionnels de santé qui seront systématiquement sanctionnés.
Cette attitude regrettable démotivera encore un peu plus les médecins qui acceptent et peuvent encore trouver le temps de se déplacer au domicile de leur patients.

ACTUALITÉ

Lancement du 116 117

Les Généralistes CSMF

Depuis le 3 avril ce nouveau numéro gratuit est en place dans 3 départements (Pays-de-la-Loire, Corse et Normandie) à destination des patients qui nécessitent un conseil médical ou qui ont besoin d’être orienté vers le médecin généraliste ou la maison médicale de garde durant les horaires de la Permanence de soins ambulatoire (PDSA).
La couverture complète du territoire est prévue pour fin 2017. Le 15 reste bien sûr le numéro de référence en cas d’urgence vitale.
Ce numéro unique dédié à la PDSA contribuera à une meilleure utilisation du système de santé par les usagers.
Lorsque l’on a besoin d’un médecin généraliste, on s’adresse à son médecin traitant aux heures d’ouverture des cabinets médicaux ou au 116 117 aux heures de PDSA. Si l’on peut saluer la volonté de clarté et d’uniformisation sur tout le territoire national, on ne peut qu’alerter une fois de plus sur la nécessité de revaloriser la place des médecins généralistes libéraux qui participent à la régulation libérale et à la permanence des soins, dans un contexte ou leur nombre a encore baissé.
Lire le communiqué de la CSMF

AGENDA

Compte à rebours

La première application pour smartphone dédiée « remplacement » sera lancée la dernière semaine d’avril.
Vous pouvez déjà vous inscrire sur le site internet de notre partenaire www.monremplacement.com.

Les soirées CSMF « Gestion du cabinet médical » à Besançon

Les soirées CSMF « Gestion du cabinet médical » à Besançon Pour tout savoir en une soirée sur la gestion de votre cabinet, la CSMF organise une série de réunions « gestion du cabinet médical, de l’installation à la retraite ». Gestions administrative et comptable, mais aussi préparer l’avenir et sa retraite : vous saurez tout grâce à nos experts. La prochaine réunion aura lieu le 12 avril à Besançon. Plusieurs autres soirées sont prévues tout au long de l’année à Mulhouse, Toulouse, Strasbourg, Chartres, Troyes, Amiens, Nantes et Bordeaux. Programme complet et inscription en ligne.

10ème édition des Printemps du DPC : inscrivez-vous !

Les Généralistes CSMF

Evolutis DPC, avec ses organismes ACFM, AFORSPE et FORMUNOF, vous propose de participer à la 10ème édition des Printemps du DPC, les 2 et 3 juin 2017 au Novotel Paris Est. Le principe est de vous proposer, sur 48h, près de 16 programmes DPC validants et indemnisés par l’Agence Nationale du DPC.
Découvrez dès maintenant les thèmes proposés et inscrivez-vous !
Des formations pratiques dans un environnement convivial et agréable avec par exemple comment utiliser un échographe en consultation de médecine générale, les 1ers gestes d’urgence, le bon usage des antibiotiques, l’ECG en médecine générale – De l’ischémie aux troubles du rythme,…
En savoir plus : www.lesprintempsdudpc.fr Pour rappel, vous pouvez vous inscrire à 2 voire 3 programmes DPC validants et indemnisés sur l’année 2017 selon les spécificités horaires de chaque programme. Pour plus de précisions, consultez votre espace personnel www.mondpc.fr

2017-04-07T13:08:25+00:00 6 avril 2017|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Leave A Comment