Publications Les Généralistes-CSMF

/Publications Les Généralistes-CSMF

Lettre Hebdo 826

Lettre Hebdo 826 /// 04-07-2019   Cette dernière lettre, avant une petite trêve estivale, tout en restant évidemment vigilant sur l’actualité, est l’occasion de finir en beauté avec un nouvel épisode d’Empatix. Rien de tel qu’un peu d’humour et d’ironie pour évoquer la situation de la médecine générale. Les régions ne sont pas en reste avec 2 responsables qui vous défendent dans des situations très variées. N’en déplaise à une certaine catégorie de « haters » sur la toile qui déversent leur venin empreint d’ignorance, les responsables syndicaux consacrent beaucoup de leur temps afin de défendre et faire avancer la médecine libérale. Nous les en remercions très chaleureusement. Nous vous rappelons que vous pouvez aussi vous inscrire à la prochaine Université d’été de la CSMF qui se déroulera cette année à Antibes du 13 au 15 septembre (voir rubrique « Agenda » ci-dessous). A tous, nous vous souhaitons un bel été et du temps pour vous ressourcer et profiter des vôtres. Dr Julie CARON, Secrétaire Générale « Les Généralistes CSMF [...]

2019-07-04T13:06:26+02:004 juillet 2019|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Homéopathie : dans l’attente d’une décision politique

Homéopathie : dans l’attente d’une décision politique La Commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) va rendre un avis proposant le déremboursement des médicaments homéopathiques, après avoir examiné cette thérapeutique sous l’angle des critères d’evidence based medecine. Les médecins homéopathes déplorent que le comité d’experts n’ait comporté aucun expert homéopathe. Ils regrettent que la démarche de la HAS n’ait pas pris en compte l’ensemble de la démarche du médecin homéopathe. Ils rappellent que l’homéopathie ne se substitue pas aux autres thérapeutiques mais qu’elle en est complémentaire. Aujourd’hui 34 % des médecins généralistes en prescrivent quotidiennement. Les enquêtes d’opinion montrent que les Français y sont très majoritairement attachés. Les médecins homéopathes appellent donc la ministre de la Santé et le Premier ministre à prendre en compte l’ensemble de ces éléments avant de prendre une décision qui pourrait avoir des conséquences importantes sur la santé des Français.   Contact presse : Dr Luc DUQUESNEL, Président : 06.85.66.67.19

2019-06-29T00:36:30+02:0028 juin 2019|Communiqués|0 Comments

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mercredi 26 juin 2019

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mercredi 26 juin 2019 RÉFLÉCHIR AVEC SA TÊTE Après cinq mois de négociations, la CSMF et d’autres syndicats représentatifs de médecins libéraux ont décidé de signer les textes conventionnels sur les assistants médicaux et les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS). La tentation était tellement grande de réfléchir avec ses pieds et de refuser de signer ces textes. En effet, devant des textes complexes de plusieurs dizaines de pages, seuls les négociateurs de ces textes avaient conscience des avancées qu’ils représentent. Tous les autres médecins ne pouvaient y voir que des « usines à gaz » destinées à quelques médecins écervelés. Il est intéressant de remarquer que toutes les réunions que nous avons organisées dans les départements ont permis de voir un renversement d’avis de ces médecins au fil des explications données. Au total, les médecins que nous avons rencontrés ont compris que seuls les médecins volontaires seraient concernés et qu’en fonction de leur propre situation, mais aussi selon l’existence ou pas de problèmes d’accès aux soins sur leur territoire, [...]

2019-06-26T21:27:41+02:0026 juin 2019|Mail Les Généralistes-CSMF|0 Comments

« De nombreux généralistes auront intérêt à embaucher un assistant médical »

Au terme de plusieurs mois de négociations, les syndicats et la CNAM ont signé le 20 juin l’accord interprofessionnel sur les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) ainsi que l’avenant 7 sur les assistants médicaux. Deux mesures phares du plan « Ma Santé 2022 » qui visent à améliorer l’accès aux soins, mais qui suscitent encore de nombreuses craintes parmi les principaux intéressés : les généralistes. Rappelant que les dispositifs sont basés sur le volontariat, le Dr Luc Duquesnel, président Les Généralistes-CSMF, appelle ces derniers à se projeter afin d’évaluer le pour et le contre. Ces textes conventionnels, ajoute-t-il, ont vocation à évoluer.   Les sondages, les remontées de terrain tendent à montrer qu’une majorité de généralistes sont réfractaires aux CPTS comme aux assistants médicaux (AM). Néanmoins, vous avez appelé la CSMF à signer ces textes. Pourquoi ? J’aurais été surpris qu’ils ne soient pas réfractaires… Les dispositifs paraissent d’une telle complexité lorsque l’on lit les textes : arrivé à la page 4, on prend un comprimé de Doliprane et à la page 6, on [...]

Échographie en médecine générale : mode d’emploi

Mieux faire connaître l’échographie comme outil capable d’accroître l’efficience du médecin généraliste, c’est là l’objectif du Congrès d’échographie générale dont la deuxième édition se tient au Palais des congrès de Paris du 21 au 23 juin. Entretien avec le Dr Jean-Marie Bourgeois, professeur honoraire des Universités, président du Centre francophone de formation en échographie.   Egora – Le Panorama du Médecin : En France, la pratique de l'échographie demeure encore peu répandue en soins primaires… Dr Jean-Marie Bourgeois : Je reconnais en effet que l’échographe peine à trouver sa place dans les cabinets de médecine générale français. Et c’est bien dommage… D’autant qu’aujourd’hui, la plupart des spécialistes ont adopté ce précieux outil dans leur pratique quotidienne. C’est le cas notamment des médecins urgentistes pour qui l’échographe portable, utilisable directement au lit du malade, a démontré son efficacité. On estime qu’en France seulement 5 à 8% des généralistes seraient concernés… Ces chiffres varient en fonction des études mais également en fonction des régions. Dans les zones rurales et semi-rurales,  les médecins généralistes auront ainsi davantage tendance à se former à cette [...]

Lettre Hebdo 825

Lettre Hebdo 825 /// 20-06-2019 INFO DERNIERE MINUTE : le forfait Médecin Traitant sera versé le 25 juin. De retour de cet intense week-end syndical (Comité Directeur des Généralistes-CSMF et Assemblée Générale extraordinaire de la CSMF), je partage avec vous cette phrase, lue dans le trimestriel Zadig, du regretté Michel Serre : " le travail de la philosophie c’est de passer partout. On doit acquérir une vue précise mais globale, comme un médecin généraliste". En 2019, notre spécificité, notre empathie, notre humanisme de médecins de famille ne suffit plus afin de répondre à la demande de soin de la population. C’est dans ce contexte difficile, empreint de doc bashing où le médecin généraliste est montré régulièrement du doigt pour expliquer le trop plein des urgences, avec une pression inédite de la part des politiques pour la coercition que la CSMF dans son ensemble, après des mois de dures négociations, en obtenant des avancées importantes, a adopté, à une large majorité, l’avenant concernant les assistants médicaux et l’ACI CPTS. Notre métier [...]

2019-06-21T07:36:26+02:0021 juin 2019|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Lettre Hebdo 824

Lettre Hebdo 824 /// 13-06-2019 REGIONS : vous souhaitez en savoir plus sur les assistants médicaux, les CPTS, la réforme des retraites ? Venez-nous rencontrer Le Journal d’Empatix : Soirée CPTS et Assistants médicaux : Nous sommes en 2019. Toute la Gaule se vide irrémédiablement de ses médecins. Toute ? Non ! Quelques villages peuplés d’irréductibles praticiens gaulois résistent encore et toujours à la morosité. Et la vie n’est pas toujours facile pour ces valeureux guerriers. Notre section syndicale s’est réunie pour voter pour ou contre l’avenant 7. Negociatix, notre représentant départemental, montera sur Lutèce samedi pour faire remonter le vote de notre assemblée. C’est de la démocratie indirecte, qui a le mérite de provoquer des débats locaux plutôt que les diluer à la soupe populiste. Le fonctionnement de la plupart des démocraties parlementaires, soit dit en passant. Pour ou contre les assistants médicaux ? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? C’est l’impression générale qui ressort de nos débats. « En gros, la CNAM ne veut plus [...]

2019-06-14T14:41:18+02:0014 juin 2019|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Lettre Hebdo 823

Lettre Hebdo 823 /// 06-06-2019 Sauve qui peut ! Si la situation n’était pas aussi dramatique on pourrait presque rire des propositions des sénateurs tellement cela semble ubuesque. Pour le moment, la liberté d’installation tient encore péniblement, mais nos hommes politiques ont pondu collectivement un nouveau et innovant amendement : réduire la durée de l’internat d’une année en envoyant les internes, sans supervision, hors cadre pédagogique, dans les zones dites désertiques - qui le sont de façon arbitraire par les ARS - et ainsi s’occuper de la population qui ne trouve plus de médecin traitant. Faisant fi de la formation des futurs médecins : il n’y a plus que l’immédiateté qui compte …que pourrait-on donc supprimer comme stage ? Celui des urgences ? Celui en santé de la femme, la nécessaire et indispensable pédiatrie ?... Une fois de plus, ils se penchent sur les conséquences et non les causes…nous le rappelons sans cesse, si les conditions d’exercice en libéral ne conviennent pas aux jeunes, ils ne s’installeront pas, jamais. C’est [...]

2019-06-06T18:32:46+02:006 juin 2019|La lettre hebdomadaire|0 Comments

EDITO /Avenant assistants médicaux et convention CPTS : Oui ou Non ?

      EDITO Avenant assistants médicaux et convention CPTS : Oui ou Non ? La présentation de ces deux textes conventionnels qui sont soumis à l’approbation des syndicats de médecins libéraux ne provoquent pas une vague d’euphorie auprès des médecins généralistes libéraux. Parfois même, ils font l’objet d’une franche opposition. Comment ne pas le comprendre tant l’attente de ces médecins est grande, aussi bien pour revaloriser leur travail et tenir compte du contenu de leurs consultations de plus en plus complexes, que pour se voir enfin donner les moyens de mieux répondre aux demandes de soins de la population sans détériorer leurs conditions d’exercice. Les médecins généralistes libéraux espéraient sortir du marasme qui a atteint notre profession au fil des années. Le découragement finit par atteindre ceux qui, depuis des années, tentent de ne pas laisser de français sans médecin traitant, mais au prix d’une importante dégradation de leurs conditions de vie. D’emblée, il faut se rappeler que ces deux textes conventionnels n’ont jamais eu pour objectif de revaloriser [...]

2019-06-06T13:29:54+02:005 juin 2019|Communiqués|0 Comments

Lettre Hebdo 822

Lettre Hebdo /// 23-05-2019 Sortir de notre zone de confort Avec ce titre un peu provocateur, car notre travail au quotidien est plutôt source du contraire, je souhaite que nous nous interrogions sur notre avenir. L’urgence de l’accès au soin, qui concerne des millions de français, souffre d’une certaine forme de frilosité au changement de la part de notre profession. La moindre proposition est immédiatement critiquée de façon épidermique ! En tant que responsables syndicaux nous ne le savons que trop bien et nous en payons souvent le prix médiatique et politique. Il est en effet souvent malheureusement plus valorisant sur la toile de faire du corporatisme de bas étage en promettant l’impossible. Il est parfois ingrat et difficile d’être dans le dialogue avec nos institutions et force de propositions car cela ne semble jamais suffisant. Les discussions autour des CPTS et des assistants médicaux touchent à leur fin. Cela a mobilisé intensément Les Généralistes-CSMF et la CSMF. Quelle doit être notre position ? Valider un texte que nous avons [...]

2019-05-24T13:58:55+02:0024 mai 2019|La lettre hebdomadaire|0 Comments