Accueil/Publications Les Généralistes-CSMF

HISTOIRE – 1955 : la variole fait trembler la Bretagne

CET ÉTÉ, EGORA.FR VOUS FAIT REVIVRE CES ÉPIDÉMIES QUI ONT MARQUÉ LES ESPRITS, AVANT DE TOMBER DANS L'OUBLI. Hiver 1954. Un sergent revenu d'Indochine rend visite à sa famille, à Vannes, ramenant avec lui un virus que l'on pensait appartenir au passé. En quelques semaines, l'épidémie de variole fait 20 victimes en Bretagne. Grâce aux mesures de confinement, de traçage des cas contacts, et aux campagnes de vaccination massive menée par les généralistes, le pire a été évité.   "Aujourd'hui nous sommes en guerre et nous avons besoin de tout le monde." Convoqués le 5 janvier 1955 par le préfet et le directeur départemental de la santé, le Dr Guy Grosse, les 54 médecins du canton de Vannes apprennent avec stupeur que la variole vient de faire son grand retour en Bretagne. Alors qu'aucun cas n'avait été recensé dans la région depuis près d'un siècle*, les autorités sanitaires en dénombrent déjà 13. Les cas se sont déclarés fin décembre au service pédiatrie de l'hôpital Chubert, à Vannes. Le 1er janvier, [...]

ITW n°5 : Lionel Barrand, Président du Syndicat National des Jeunes Biologistes Médicaux (SNJBM).

    « L’interview qui tue » n°5  Lionel Barrand Président du Syndicat National des Jeunes Biologistes Médicaux (SNJBM). 1. Lionel Barrand, tu es président du SNJBM, tu as fait tes études et exerces à Strasbourg. Déjà une question qui brûle les lèvres de tout généraliste : est-ce difficile quand on choisit la Biologie comme spécialité de faire le deuil de ne plus examiner de patient et de ne plus véritablement avoir de colloque singulier ? Quel rapport a-t-on vraiment avec les patients aujourd’hui en tant que biologiste ? Non ce n'était pas difficile car on garde un contact proche lors des prélèvements ou du conseil sur les résultats biologiques. En revanche, ce qui était difficile c'est de devoir expliquer à l'entourage qu'un biologiste médical ce n’est pas celui qui étudie les baleines ! 2. Parle-nous de l’expérimentation que tu montes avec la CSMF sur la prévention des maladies cardio-vasculaires. C'est une expérimentation ambitieuse - et pour l'instant unique - pour améliorer le dépistage primaire des maladies cardio-vasculaires à travers [...]

2020-07-20T08:14:00+02:0020 juillet 2020|Communiqués|0 commentaire

Lettre Hebdo 859

Lettre Hebdo 859 /// 09-07-2020     Passez un bel été, et avant de profiter pleinement de vos vacances, inscrivez-vous aux Universités de la CSMF. Un moment convivial où ni Roselyne, ni Jérôme ne seront invités mais où se retrouveront nos héros du Grand Est, des Hauts de France et vous, les médecins généralistes de toute la France qui avez courageusement affronté dans l’ombre, cette épidémie. Venez partager votre expérience, votre analyse, votre vision de la médecine de demain avec des experts et vos représentants syndicaux, tout ceci dans un cadre magnifique. Rénovation, Formation, Territorialité, Éthique, Parité seront à l’ordre du jour tout comme l’accueil des jeunes médecins pour être à leur écoute. La médecine de demain, ce sont eux (et elles) qui la feront. Les Généralistes-CSMF vous donne rendez-vous les 4, 5, 6 septembre 2020 à Antibes, symbole d'une rentrée combative et innovante. Pré-programme et inscription Nous aurons le plaisir de vous retrouver dès la rentrée. Nous restons néanmoins vigilants durant cette période estivale et nous vous tiendrons au [...]

2020-07-10T12:01:26+02:009 juillet 2020|La lettre hebdomadaire|0 commentaire

ITW n°4: L’interview de  Roxane Hellandsjö-Prost, Présidente de ANEMF

    « L’interview qui tue » n°4 Roxane Hellandsjö-Prost, Présidente de l'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF). 1. Prendre des responsabilités à l’ANEMF, c’est plutôt l’Auberge Espagnole ou camping à l’avenue de Ségur ? Comment aborde-t-on à moins de 23 ans en moyenne députés, ministres et présidents de syndicats ? Prendre des responsabilités à l'ANEMF, c'est s'intéresser à beaucoup de sujets. Des études médicales à la prévention en santé, en passant par l'écologie, l'organisation d'échanges internationaux, ou encore la formation du réseau associatif, le bureau de l'ANEMF n'a pas le temps de s'ennuyer ! Rencontrer des députés, des ministres et des présidents de syndicats, ça peut être impressionnant au début ! Mais finalement, ce n'est pas parce que nous sommes jeunes que nous n'avons pas de positions construites à partir de nombreux débats, à porter ! 2. C’est le big bang dans les études de médecine. Voici deux Aspirines... peux-tu nous expliquer en deux mots la réforme de la première année, avantages et inconvénients ? Peut-être [...]

2020-07-24T12:45:24+02:006 juillet 2020|Communiqués|0 commentaire

MAIL Les Généralistes CSMF /// Jeudi 2 juillet 2020

LE JOUR D’APRÈS… Dans quelques années, des études montreront que la crise sanitaire que nous traversons depuis 6 mois aura été un élément majeur dans les évolutions des organisations des médecins généralistes. Dans le cadre d’une pandémie sans précédent pour eux, ils ont, en se coordonnant avec les autres professionnels de santé de leur territoire, modifié ces organisations professionnelles avec une approche populationnelle et non plus de patientèle. Ils ont mis en place une régulation médicale 24h/24 par le 116 117 quand c’était possible pour éviter 3/4h d’attente pour les urgences vitales du 15, créé de centres Covid, pris en charge tous les patients qu’ils aient ou pas un médecin traitant, réalisé des tests virologiques, assuré le suivi des patients, rempli Contact Covid, … Les patients se déplaçant peu dans les cabinets médicaux, les médecins libéraux se sont appropriés d’une façon spectaculaire et inattendue la téléconsultation permettant de conserver un lien avec leurs patients pour répondre à leurs demandes de soins, y compris par un simple appel téléphonique. Le rôle [...]

2020-07-02T23:50:57+02:002 juillet 2020|Mail Les Généralistes-CSMF|0 commentaire

ITW n°3: Le Dr Augustin Vallet nous parle d’Alta Strada

    « L’interview qui tue » n°3 Le Dr Augustin Vallet nous parle d’Alta Strada. 1- Dr Augustin Vallet, tu es médecin généraliste, Poitevin, installé à Bastelicaccia et secrétaire général adjoint de l’ URPS ML Corse. Es-tu un fan de Sting pour nous avoir joué un remix de « An Englishman in New York » du côté d’Ajaccio ? C'est exactement ça. Lorsque j'ai entendu son duo avec I Muvrini "Fields of golds" en 98 (j'avais 16 ans), je me suis mis en quête de ces "champs d'or"... Et j'ai fini par les trouver puisque je suis installé à côté de "Campo del Oro", dans la périphérie d'Ajaccio. A ma grande surprise, j'ai constaté en arrivant en Corse que l'on trouve plus de strings que sting sur les plages corses, mais bon, on s'y fait.Plus sérieusement, on va dire qu'il s'agit d'un concours de circonstances qui a commencé avec mon choix d'internat à Marseille (premières promos des ECN), mon dernier stage au CH d'Ajaccio suivi de remplacements dans les [...]

2020-07-02T23:41:38+02:002 juillet 2020|Communiqués|0 commentaire

Flash Info: CONSULTATION PCV

  CONSULTATION PCV PROROGEE JUSQU’AU 31 JUILLET 2020 La consultation complexe post Covid, cotée PCV à 46 euros en tiers payant pour tout patient en ALD non vu en présentiel pendant le confinement ou patient de plus de 65 ans, est prolongée jusqu’au 31 juillet 2020. Les Généralistes-CSMF, porteur et à l’origine de cette consultation, demande depuis plusieurs semaines que ce soit jusqu’au 31 août 2020. Notre métier est complexe, cette complexité doit être revalorisée à l’acte, et cette revendication ce sont Les Généralistes-CSMF qui la réclame et continuera à la réclamer haut et fort ! RESULTATS SONDAGE CONSULTATION COMPLEXE Le sondage de la semaine dernière a bien montré la volonté des généralistes de valoriser les consultations complexes. Elle est plébiscitée par la profession qui la réclame à 85%, et qui déclare l’avoir utilisée (proportion probablement haute des collègues ayant répondu au sondage avec toujours le biais que ceux qui en étaient contents aient plus répondu). En revanche, 65% ont déclaré un retard important de mise à jour du logiciel, [...]

2020-06-30T14:53:56+02:0030 juin 2020|Communiqués|0 commentaire

Lettre Hebdo 858

    Lettre Hebdo 858 /// 25-06-2020 EDITO : que la lumière soit … Quelle année … Nous saurons dans quelques temps si la crise Covid19 a été l’épicentre d’un séisme qui aura pour conséquence de modifier et moderniser en bien notre système de soins, le soi-disant « meilleur du monde » qui craque de tout côté. Sur le terrain, les jeunes et moins jeunes n’aspirent qu’à une chose : l’union sacrée. Cette unité médicale, entre générations, entre généralistes et spécialistes et entre libéraux et hospitaliers, se dégage de cette période où chacun a joué et compris son rôle. Comment demain se défendre face aux fonds d’investissement qui, après avoir attaqué la biologie, veulent s’en prendre à la radiologie, et aux soins primaires et à tout le reste ? Est-ce que ce sera par des querelles partisanes et de pouvoir ? Plus que jamais, Les Généralistes-CSMF privilégie le parler vrai : nous devons nous moderniser, nous devons continuer à organiser les soins et nous impliquer dans l’approche territoriale de la [...]

2020-06-25T15:12:38+02:0025 juin 2020|La lettre hebdomadaire|0 commentaire

Lettre Hebdo 857

    Lettre Hebdo 857 /// 17-06-2020 EDITO : ASSISTANTS MEDICAUX : RETOUR D'EXPERIENCE le generaliste.fr : Les embauches d'assistants médicaux dans les cabinets se poursuivent malgré la crise sanitaire(...). Désormais 1 165 contrats au 4 juin 2020 (...) Parmi ces embauches, 764 contrats ont été signés et 401 sont en cours de finalisation. La majorité des assistants médicaux qui ont signé leur contrat travaillent avec un médecin généraliste (652 contrats). Ces 764 recrutements représentent l'équivalent de 400 Équivalents temps plein (ETP). 32 % ont été embauchés en tiers-temps, 51 % à mi-temps et 17 % à temps complet. C'est un bilan contrasté si on note que, finalement, 130 médecins seulement bénéficient d'un ETP assistant médical. Quels sont les blocages et quelles solutions propose le syndicat Les Généralistes-CSMF ? • La peur d'embaucher et le coût du licenciement au départ à la retraite par exemple. Il faut permettre aux URPS et /ou aux CPTS d'être des groupements d'employeurs et ainsi de décharger le médecin des problématiques d'embauche et de gestion des [...]

2020-06-17T16:28:49+02:0017 juin 2020|La lettre hebdomadaire|0 commentaire

L’interview qui tue » N°2  : Dr Lamia Kerdjana

    «L’interview qui tue » N°2 Dr Lamia Kerdjana 1. Dr Lamia Kerdjana, tu es présidente de Jeunes Médecins IDF, anesthésiste-réanimateur, praticien hospitalier contractuel à l’hôpital Lariboisière, Vice-Présidente du CNP Anesthésiste-Réanimation. Hospitalière et anesthésiste, viens-tu t’adresser aux médecins généralistes libéraux avec le calumet de la paix ? Bien sûr ! Parce qu’au cours de mon internat, grâce à ma licence de remplacement, j’ai fait quelques incursions dans le privé. Et quand j’étais externe à Paris 7, j’ai fait partie des premiers externes à aller voir comment exerçait un médecin généraliste, spécialité que j’ai failli exercer… mais j’ai préféré le monde de l’urgence vitale. Mon avis, c’est que le lien ville-hôpital est actuellement insuffisamment développé. Dans ma pratique quotidienne, à chaque fois que j’ai appelé un médecin de ville pour un de mes patients, j’ai bien évidemment eu des renseignements pertinents et surtout, j’ai quasi systématiquement été remerciée d’avoir donné des nouvelles de leurs patients. Bien que la communication soit difficile, par insuffisance de moyens (en particulier numériques), l’hôpital et [...]

2020-06-17T08:48:27+02:0017 juin 2020|Communiqués|0 commentaire