Accueil/Lucyna WOZNIAK

À propos de Lucyna WOZNIAK

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Lucyna WOZNIAK a créé 704 entrées de blog.

La suppression du numerus clausus est “une erreur” pour le Doyen des doyens qui fait le point sur la nouvelle Paces

C’est une rentrée chargée qui s’ouvre en ce mois de septembre 2020 dans les facultés de médecine de France, marquée par la mise en place de la très attendue réforme de la Paces. Sur fond de crise sanitaire, le Pr Patrice Diot, président de la Conférence des doyens des facultés de médecine fait le point pour Egora sur la nouvelle année commune aux études de santé, la gestion d’un afflux exceptionnel de candidats en temps de Covid, la suppression du numerus clausus, la dématérialisation des cours et la réforme du second cycle.    Egora.fr : Les étudiants sont de retour à l’université après plusieurs mois de fermeture à cause de la crise liée au Covid-19. Comment se passe la rentrée ? Pr Patrice Diot : C’est une rentrée dans une ambiance extrêmement concentrée, attentive et vigilante. C’est vrai qu’il y a une ambiance particulière. Ce virus circule toujours et donc on sent partout, pour cette raison et parce qu’on est en train de mettre en place des réformes, une très grosse pression. [...]

2020-09-17T10:42:26+02:0016 septembre 2020|EGORA news|3 Commentaires

Indications de la PCR-Covid chez l’enfant : la feuille de route des pédiatres

Nez qui coule, fièvre, toux, troubles digestifs… On sait aujourd’hui que les signes évocateurs du Covid-19 sont semblables aux traditionnels rhumes et gastro-entérites qui rythment l’hiver de nos enfants. Mais face à ces symptômes et au manque de clarté flagrant sur ce qu’il convient de faire, comment organiser sa consultation ? Feuille de route avec le Dr Fabienne Kochert* (Orleans), pédiatre et présidente de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa).   Egora : Les médecins généralistes voient déjà leur nombre de consultations bondir. Alors, sur quels critères prescrire une PCR ? Dr Fabienne Kochert : Il est vrai qu’aucun symptôme infectieux chez l’enfant n’est spécifique du Covid-19. Rhume, gastro-entérite, toutes ces pathologies infectieuses donnent des signes identiques et peu spécifiques. Autrement dit, de simples rhumes sèment aujourd’hui le trouble. C’est pourquoi il faut savoir raison garder, et c’est notre rôle de cliniciens, que d’essayer de trouver des algorithmes décisionnels (https://afpa.org/covid-19-organiser-consultations-11-mai-2020/) qui puissent nous aider. La conduite à tenir est différente selon l’âge. Les enfants de moins de 6 ans présentent fréquemment des infections [...]

2020-09-15T09:58:57+02:0015 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Face au Covid, la Carmf a mobilisé près de 1 milliard d’euros pour venir en aide aux médecins

Prise en charge du délai de carence, report des cotisations, aide financière… Réunie en assemblée générale samedi 12 septembre, la Carmf a dressé un premier bilan de ses actions durant la crise.   "Il a fallu qu'on soit capable à un instant T de mobiliser 1 milliard d'euros, c'est dire la qualité de notre gestion." Le président de la Caisse autonome de retraites des médecins de France (Carmf), le Dr Thierry Lardenois, a vanté samedi une "mobilisation sans précédent" face au Covid et surtout "sans préjudice" pour les actuels et futurs médecins retraités. Une action saluée par les délégués de la Carmf qui ont approuvé les comptes 2019 à 98.78%, "un vote historique". Au début de la crise, "la toute première priorité a été d'écrire au Gouvernement pour lui demander de protéger nos plus anciens, les médecins en cumul emploi-retraite, rappelle le médecin. Les exposer aurait été une erreur, et peut-être un risque. L'avenir nous a malheureusement donné raison." A ce jour en effet, 46 médecins libéraux sont décédés du [...]

2020-09-15T09:44:41+02:0014 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

HISTOIRE – Ajaccio, 1945 : la dernière épidémie de peste en France

CET ÉTÉ, EGORA.FR VOUS FAIT REVIVRE CES ÉPIDÉMIES QUI ONT MARQUÉ LES ESPRITS, AVANT DE TOMBER DANS L'OUBLI. La Peste noire, qui a tué environ 25 millions d'Européens entre 1347 et 1352, a marqué durablement les esprits. Mais l'épidémie qui a frappé Ajaccio (Corse) à la fin de la Seconde Guerre mondiale, faisant 10 morts, est beaucoup moins connue. A tel point que beaucoup, aujourd'hui, doutent de sa réalité. Récit de quatre mois de quarantaine.   En partenariat avec Retronews.fr, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France. Par Egora, bénéficiez d'une offre découverte de Retronews ! 15 jours d'abonnement gratuit ici   Mai 1945. La Corse est libre depuis deux ans. Ajaccio, qui accueille encore les navires alliés, célèbre l'Armistice quand la nouvelle se répand : le 12 mai, une jeune fille de 15 ans est décédée de la peste bubonique à l'hôpital de la ville. Elle vivait à proximité d'un poulailler, fréquenté par les rats. Deux jours après, sa voisine, qui l'avait habillée, est décédée de [...]

2020-09-11T10:07:45+02:0011 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Déconventionnement, contrôles, prescription électronique : comment la Cour des comptes veut lutter contre la fraude des professionnels de santé

Plus d'un milliard d'euros de fraudes ont été détectées par les principaux organismes sociaux en 2019. Une goutte d'eau comparée à la fraude réelle. Dans un rapport demandé par le Sénat, la Cour des comptes plaide pour un resserrement des contrôles et un durcissement des sanctions, avec un déconventionnement pour les professionnels de santé récidivistes et un contrôle automatique de la conformité des cotations facturées.   En 2019, l'Assurance maladie a détecté 286,7 millions d'euros de fraudes. Si les assurés et les employeurs sont à l’origine de 50.6% des cas de fraudes et de fautes détectées (avec 42.4 millions d'euros de fraudes aux IJ pour les particuliers, par exemple), les professionnels de soins de ville concentrent une part "prépondérante" du montant global des préjudices subis et évités : 136.4 millions d'euros de surfacturation ou facturations d’actes, biens et prestations fictifs, contre 89.2 millions pour les établissements. En ville, les infirmiers libéraux arrivent en tête, avec 39.3 millions d'euros de fraudes et fautes détectées, devant les médecins, les transporteurs et les [...]

2020-09-10T11:54:30+02:0010 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Sexe, Raoult et complot… Qui se cache derrière les anti-masques ?

Selon la fondation Jean-Jaurès qui vient de publier une vaste étude, les femmes âgées d’une cinquantaine d’années, majoritairement CSP+, à droite de l’échiquier politique et ayant une bonne image du Pr Didier Raoult représentent la sociologie type des anti-masques en France.   20.000 personnes à Berlin, plusieurs milliers à Londres et des centaines à Paris… Depuis des semaines, les corona-sceptiques et les anti-masques se mobilisent face à l’obligation du port du masque pour lutter contre la propagation du Covid-19. Estimant la mesure liberticide, et jugeant le Covid de canular et la situation de dictature sanitaire, ils sont de plus en plus nombreux à s’élever contre la mesure et à se faire entendre. Sur les réseaux sociaux, Facebook notamment, des groupes se créent régulièrement pour revendiquer leur refus. La fondation Jean-Jaurès s’est intéressée, dans une étude*, à leurs profils pour comprendre qui étaient, en France, les anti-masques. Selon leurs résultats, les femmes sont surreprésentées à près de 63%. Leur âge est également relativement élevé : 50 ans en moyenne. Pour compléter [...]

2020-09-09T10:36:17+02:009 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Révisions, organisation, amours… Les 10 conseils d’Et ça se dit Médecin pour réussir la nouvelle Paces

Alors que la rentrée approche dans les facultés de médecine de France, les étudiants en Pass ou LAS, nouvelles filières qui remplacent la première année d’étude commune aux études de santé, s’apprêtent à vivre un marathon de révisions dans l’objectif d’entrer en médecine. L'interne en médecine générale star des réseaux sociaux, actuellement en deuxième année à Marseille, Et ça se dit médecin, livre ses 10 conseils pour se préparer au mieux à cette année tant redoutée.   Cette année, les étudiants candidats aux filières médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kiné vont découvrir la nouvelle Paces : deux filières Pass et LAS qui remplacent désormais concours et numerus clausus. Comment bien s’organiser ? Comment réviser ? A quel rythme ? Et les loisirs dans tout ça ? Interne en deuxième année de médecine générale à Marseille et star des réseaux sociaux avec ses plus de 171.000 abonnés sur Facebook et 56.000 abonnés sur Instagram, Et ça se dit médecin donne ses dix conseils pour réussir son année le mieux possible ! [...]

2020-09-08T10:35:44+02:008 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Médecin sur le Tour de France, il raconte son contre-la-montre face au Covid

Alors que la menace du Covid-19 plane sur la 107ème édition du Tour de France, équipes médicales et techniques font leur possible pour éviter toute contamination et l’élimination de leur équipe avant la fin de la compétition, le 20 septembre. Le Dr Michel Cerfontaine, médecin généraliste belge de l’équipe Cofidis, a participé à l’élaboration du protocole sanitaire pour cette année pas comme les autres. Il raconte à Egora son quotidien aux côtés de ses huit coureurs et du peloton de 200 cyclistes. [Crédit photo : Cofidis]   3.000 kilomètres, près de 200 coureurs, 22 équipes, une caravane de plusieurs centaines de personnes et 20 jours de course à travers toute la France, de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris, en passant par l’Ardèche, l’Occitanie, la Charente-Maritime, la Vienne… Le Tour de France, un premier temps décalé à cause de la crise sanitaire, s’est finalement élancé samedi 29 août depuis Nice, en pleine zone rouge. Et cette année, l’enjeu est double : sportif, comme sanitaire. C’est dans ce contexte particulier que [...]

2020-09-07T14:58:23+02:007 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Covid-19 : une rentrée sans risque ? Ce qu’en disent les médecins concernés

Cette rentrée scolaire 2020 est bien différente des précédentes. L’épidémie de Covid-19 bouleverse les priorités, et l’incertitude domine, en particulier concernant le retour à l’école.   Avec la persistance de l’épidémie Covid-19, certains parents et certains professionnels de santé s’inquiètent des conséquences du retour à l’école des enfants. Alors que de premières études, dont celle réalisée en Île de France par le Pr Robert Cohen, avaient suggéré que les enfants sont faiblement contaminateurs vis-à-vis du Sars-CoV-2, d’autres sont plus inquiétantes. Une étude effectuée dans un hôpital pédiatrique de Chicago publiée fin juillet a ainsi conclu que les enfants de moins de 5 ans infectés pourraient porter davantage de virus SARS-CoV-2 dans le nasopharynx que les enfants plus grands ou les adultes (et ce dans une proportion de 10 à 100 !) (1).   Une étude de l’ECDC plutôt rassurante Un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), publié le 6 août dernier, dont les principaux résultats ont été présentés le 17 août sur le site [...]

2020-09-04T09:56:03+02:004 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire

Syndromes inflammatoires pédiatriques associés au Covid : des questions non résolues

Cette rentrée 2020 est marquée par beaucoup d’inquiétudes et d’incertitudes. C’est le cas aussi pour les syndromes inflammatoires « Kawasaki like » associés à l’infection qui ont été observés depuis fin avril. Des études sont entreprises pour tenter d’en préciser les caractéristiques, et des différences avec le syndrome de Kawasaki classiques sont ainsi mises en avant.   Fin avril, des alertes ont été lancées après description de syndromes inflammatoires multisystémiques pédiatriques ressemblant à la maladie de Kawasaki, une nouvelle entité pathologique également dénommée PIMS*, ou MIS-C**, terme actuellement retenu par l’Organisation mondiale de la santé. La responsabilité du Sars-CoV-2 dans la survenue du MIS-C est probable. « Car, explique le Pr Ulrich Meinzer, pédiatre à l’hôpital Robert Debré de Paris, ce syndrome a été retrouvé avec une fréquence accrue dans les régions, où le Sars-CoV-2 a beaucoup circulé, et dans les semaines suivant un pic de l’infection Covid-19 alors que les autres virus respiratoires étaient absents ». Une étude effectuée sur la période 2005-2020 à l’hôpital Robert Debré a ainsi rapporté une augmentation de [...]

2020-09-03T12:25:28+02:003 septembre 2020|EGORA news|0 commentaire