Lucyna

/Lucyna WOZNIAK

About Lucyna WOZNIAK

This author has not yet filled in any details.
So far Lucyna WOZNIAK has created 431 blog entries.

BONNES FEUILLES – Hémorroïdes, “indignités” journalières, délation… Le top 15 des perles de la Sécu

"Eh bah ça, c'est tout la Sécu!" Comme vous, les employés des caisses d'Assurance maladie ont parfois affaire à des patients particulièrement pénibles. Questions indiscrètes, approximations médicales, coups de colère, dénonciations… Axelle Cartier, qui a travaillé de longues années à la Sécu, a collecté les 200 "perles" les plus incroyables des assurés. Florilège.     Quand les assurés appellent...         Quand les assurés écrivent...   Quand les assurés balancent...     Quand les employés des caisses s'y mettent...   Et là, c'est le drame...   Allô la Sécu?! - Les perles incroyables des Français, Axelle Cartier, Les Editions de l'Opportun, 9.90 euros.                 Source : www.egora.fr Auteur : Axelle Cartier Sur le même thème : 10 expressions populaires expliquées par la médecine [REDIFF] Vierge Marie, croque-mort et septicémie… Les perles du sexe aux urgences "Fellation in vitro", "cirrhose en plâtre", "registre des selles"... Top10 des perles de patients aux urgences "Ma fille s’est mouchée et ça sent la noisette, tenez!" [...]

2019-04-26T14:52:51+02:0026 avril 2019|EGORA news|0 Comments

Millas : le drame qui interpelle tous les médecins prescripteurs de benzodiazépines

Derrière l’accident de bus tragique qui a coûté la vie à 6 collégiens le 14 décembre 2017, se cache peut-être un problème de santé publique : l’addiction aux benzodiazépines. A l'instar du médecin de la conductrice, qui pourrait bien être mis en examen pour lui avoir prescrit de la zoplicone sur le long terme, les prescripteurs se retrouvent souvent démunis face à l'insomnie. Et ce, alors que leur responsabilité peut être engagée.   "Je me battrai pour que les médecins qui la suivaient soient eux aussi poursuivis." L’avocate de trois des familles de victimes de Millas ne mâche pas ses mots. En décembre 2017, lorsqu’un bus scolaire est percuté par un train au passage à niveau de Millas (Pyrénées-Orientales), le bilan est terrible : six adolescents trouvent la mort. Alors que la SNCF a été dédouanée, on a appris récemment que la conductrice, mise en examen pour homicide et blessures involontaires, prenait de la zopiclone depuis 7 ans. Ce médicament aurait-il pu entraîner cette baisse de vigilance ? La responsabilité de son médecin peut-elle [...]

2019-04-25T11:01:06+02:0025 avril 2019|EGORA news|0 Comments

Négos conventionnelles : “On a l’impression d’avoir un pistolet dans le dos”

Alors que les négociations CPTS et assistants médicaux devaient s'achever à la fin du mois, la CNAMTS et les syndicats ont décidé de jouer les prolongations. Si les partenaires sociaux partagent une "volonté d'aboutir" pour améliorer l'accès aux soins, il reste des points de blocage majeurs aux yeux du Dr Luc Duquesnel, Président des Généralistes-CSMF. Ce dernier craint en effet que les généralistes ne subissent trop de contraintes en échange d'une aide financière et humaine finalement bien insuffisante.   Les deux négociations n’ont pas abouti les 17 et 18 avril comme prévu. Rendez-vous est pris pour le 9 mai. Où en est-on exactement ? Lors de ces deux séances, il y a eu des avancées importantes mais il reste encore des points de blocage. On continue d’avancer : il y a clairement une volonté des deux parties d’aboutir. Ces deux négociations, initiées par le Président de la République en septembre, ont pour but de favoriser l’accès aux soins : trouver un médecin traitant aux patients qui en cherchent un, et organiser une [...]

2019-04-24T12:15:30+02:0024 avril 2019|EGORA news|1 Comment

Pourquoi la Société francophone du diabète s’oppose à la HAS sur la place des inhibiteurs de SGLT2

A l’occasion du congrès annuel de la Société francophone du diabète, organisé à Marseille du 26 au 29 mars dernier, les diabétologues ont expliqué qu’ils regrettaient de ne pouvoir avoir accès à aux inhibiteurs de SGLT2 en raison de leurs effets cardioprotecteurs et néphroprotecteurs.   La Société francophone du diabète (SFD) et la Haute Autorité de santé sont en total désaccord sur l’intérêt des inhibiteurs de SGLT2 (iSGLT2) ou gliflozines. Comme elle le rappelle dans une prise de position récente, la SFD estime que le rapport bénéfices-risques de ces médicaments est « hautement favorable », et qu’au vu de la fréquence des effets indésirables rapportés « priver les diabétiques de type 2 de cette classe thérapeutique est une réelle perte de chance » (1). La SFD souligne que ces médicaments, qui sont commercialisés dans plus de 80 pays à ce jour (mais non en France), « ont des effets protecteurs incontestables au niveau cardiovasculaire et rénal, reproduits de façon très constante, à la fois dans les essais cliniques contrôlés versus placebo et dans les études [...]

2019-04-24T10:42:31+02:0024 avril 2019|EGORA news|0 Comments

“Je n’ai pas peur de dénoncer la maltraitance” : les confidences d’un interne star du web

ECSDM : ce sigle ne vous dit probablement rien mais les étudiants en médecine le connaissent par cœur. Lancée en 2016, la page Facebook la page Facebook "Et ça se dit médecin" est aujourd'hui suivie par plus de 150 000 étudiants, des Paces aux internes, en passant par des étudiants infirmiers ou pharmaciens. Une page pour rire, décompresser ou s'entraider, animée par un interne en médecine générale de 25 ans bien décidé à faire respecter les droits des carabins. Rencontre avec la nouvelle bête noire des directeurs d'hôpitaux.   "Au collège, je voulais être pilote de chasse. Je collectionnais les maquettes d'avion." Raté. Trahi par ses yeux, le jeune ECSDM*, fils de soldat, voit son rêve de gosse s'envoler. Mais le médecin militaire qui vient de doucher ses espoirs lui ouvre de nouveaux horizons : ce sera la médecine. "J'ai lâché une branche pour en rattraper une aussitôt après", nous raconte-t-il. Arrivé en Paces, l'ancien élève "branleur" et "insupportable", qui avait pour habitude de faire ses devoirs "sur les escaliers devant [...]

2019-04-19T12:35:49+02:0019 avril 2019|EGORA news|0 Comments

Rapide, simple et indépendant : c’est Doocteur, le Google des médecins

L'association KitMedical.fr travaille à faciliter la vie des médecins grâce au numérique. Elle vient de lancer Doocteur, un moteur de recherche destiné à court-circuiter les sempiternels médias grand public au profit de sites médicaux sérieux. Un sérieux gain de temps et d'ergonomie pour les médecins qui font des recherches sur internet. Autrement dit, à peu près tous.   Doocteur.fr. Avec deux "O", comme le célèbre moteur de recherche. Et de fait, le site a l'ambition de devenir le Google des médecins : sobre, rapide, efficace, il permet surtout de s'affranchir des sites grand public aussi bien référencés que peu fiables. "Il y a dix ou quinze ans, il n'y avait que des sites médicaux professionnels sur internet : maintenant on tombe sur Passeport Santé, Santé+ Magazine ou Doctissimo à la moindre requête médicale", explique le Dr Thomas Bammert, généraliste à Guérande (Loire Atlantique) et cheville ouvrière du projet.   Lire aussi : Avis négatifs sur internet : voilà comment gérer votre réputation sur le web   "La dernière fois j'avais [...]

2019-04-17T11:33:07+02:0017 avril 2019|EGORA news|0 Comments

Grand débat national : 9 Français sur 10 veulent une régulation à l’installation des médecins

Alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à dévoiler ce soir ses mesures en réponse au grand débat national, un sondage Ifop s'est penché sur certaines des propositions phares ayant émergé. Parmi elles : la régulation à l'installation, soutenue par 9 Français sur 10.   Le Grand débat national tire à sa fin, et le président de la République s'apprête à faire ses premières annonces ce lundi à 20 heures à la télévision. Mais du côté des Français, certaines propositions semblent d'ores et déjà recueillir un large consensus. C'est le cas de la régulation à l'installation, testée dans un sondage Ifop pour le JDD : près de 9 sondés sur 10 (87 %) se prononcent en faveur d'une "obligation [pour les] médecins de s'installer dans certaines zones rurales pour lutter contre les déserts médicaux". La régulation à l'installation constitue la deuxième mesure la plus consensuelle auprès des participants, après la réindexation des petites retraites sur l'inflation (88 %) et devant les mesures fiscales : baisse de l'impôt sur le revenu (82 %) et suppression de [...]

2019-04-16T10:48:11+02:0016 avril 2019|EGORA news|0 Comments

Installation : une enquête révèle ce que veulent les jeunes médecins

Augmenter de 20 % le nombre de médecins formés ne suffira pas à repeupler les déserts. C'est un fait sur lequel tout le monde s'accorde. Mais comment inciter les jeunes à s'installer ? Alors que la tentation de la coercition est de plus en plus forte, l'Ordre a sondé les âmes de quelque 15 000 médecins : internes, remplaçants, installés. Les résultats de cette vaste enquête, présentés ce jeudi 11 avril, tordent le cou à certaines idées reçues.   "Nous sommes en pénurie de médecins. Sachant que seuls 15 % d’entre eux souhaitent entrer dans un exercice libéral, si un conventionnement sélectif leur est imposé, soyez assurés que ces 15 % encore sensibles à l’exercice libéral à la fin de leurs études choisiront immédiatement un poste de médecin salarié. Car des milliers de postes salariés sont vacants sur le territoire français", plaidait Agnès Buzyn à l'Assemblée nationale il y a 3 semaines encore. Pour s'être opposée systématiquement aux nombreux amendements au projet de loi de santé limitant la liberté d'installation des médecins, [...]

2019-04-15T10:05:03+02:0015 avril 2019|EGORA news|0 Comments

INSOLITE – Il est déclaré mort par erreur pour la seconde fois… Une aire de départementale d’accouchement… Trois bébés en deux mois !

Retraité, il est déclaré mort par erreur pour la seconde fois “On m’a ressuscité deux fois, c’est mieux que Jésus“, se félicite Claude Gonzalez dans les colonnes de La Voix du Nord. Ce retraité a été déclaré mort deux fois par la Sécurité sociale, avant de revenir parmi les vivants.   La première fois, c’était en août 2017. Claude Gonzalez, retraité résidant en Belgique, apprend sa mort auprès des services de l’assurance retraite de Tourcoing (Nord). “Comme souvent, j’essaie de me connecter sur mon compte CARSAT, mais impossible d’y parvenir, se souvient l’octogénaire. J’appelle pour exposer mon problème et, surprise, j’apprends que je suis décédé.“ Il comprend rapidement qu’il a été confondu avec un homonyme décédé. “Un homonyme qui n’avait ni la même adresse, ni la même date de naissance, ni le même numéro de Sécurité sociale“, s’étonne le retraité. Sa pension est gelée, et il multiplie les démarches pour prouver qu’il est bien en vie. Dans un courrier, la CPAM de Tourcoing l’invite à leur envoyer un étonnant document : [...]

2019-04-12T12:24:15+02:0012 avril 2019|EGORA news|0 Comments

CPTS : un financement maximal de 360 000 euros

La négociation interprofessionnelle sur l'exercice coordonné et les communautés professionnels territoriales de santé (CPTS) est entrée dans la dernière ligne droite. La Cnam et les 15 professions de santé représentées se sont mises d'accord sur les missions qui seront les leurs. Reste à savoir si les sommes proposées seront jugées suffisantes par les syndicats.   Lors de l'avant-dernière séance de négociation interprofessionnelle, qui s'est tenue jeudi 4 avril, la Cnam a soumis sa proposition d'accord cadre interprofessionnel (ACI) aux quelques 48 syndicats participants. Un accord qui définit les missions et le financement des CPTS qui devront mailler l'Hexagone à l'horizon 2022 et favoriser l'exercice coordonné à l'échelle du territoire, en complément des autres formes d'exercice coordonné organisées autour d'une patientèle (MSP, ESP, centres de santé, etc.). Ces CPTS devront obligatoirement assurer trois missions socles, dans les deux ans suivant la signature du contrat tripartite avec l'Assurance maladie et l'ARS. Priorité des priorités : l'accès aux soins. La CPTS devra d'une part, faciliter la recherche d'un médecin traitant aux patients de [...]

2019-04-11T11:15:15+02:0011 avril 2019|EGORA news|0 Comments