/Publications Les Généralistes-CSMF

Lettre Hebdo 801

Lettre Hebdo  801 /// 11/10/2018   Non substituable : Non négociable ! Le petit article 43 du nouveau PLFSS 2019 va faire grand bruit. En effet, celui-ci stipule que le médecin doit justifier médicalement la raison pour laquelle il a apposé la mention « Non Substituable » sur son ordonnance. On appelle de nos vœux une simplification administrative et on nous rajoute une couche inadmissible qui sera sans aucun doute une source de tension et d’incompréhension avec nos patients. Le Président des Généralistes-CSMF 75, le Dr Mickaël Riahi, a vivement commenté « comment réagirait l’opinion, les juges et les avocats si demain un gouvernement voulait rendre tout accusé présumé coupable ? En se révoltant, à juste titre, d’une atteinte inacceptable à la présomption d’innocence . On voudrait obliger les médecins à justifier une prescription « Non Substituable », comme si nous étions coupables d’un délit qu’il fallait expliquer à l’avance (...). La politique des prix des médicaments, illisible, opaque, n’est pas notre problème. Si le gouvernement ne veut plus que des génériques qu’il le fasse passer par une [...]

2018-10-11T17:20:41+00:0011 octobre 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Lettre Hebdo 800

    La lettre Hebdo 800 /// 04-10-2018 Plan « Ma santé 2022 » et après ? De beaux discours, de belles intentions mais les réactions négatives sur le terrain ne se sont pas faites attendre... levée de boucliers de la part de certains syndicats infirmiers envers la création d’assistants médicaux. Assistants qui ne se substituent en rien au travail des infirmiers. Nous avons besoin de collaboration et de coordination entre médicaux, paramédicaux et spécialistes du deuxième recours et certainement pas d’être qualifiés de médecine à l’ancienne et corporatiste ! Ce plan, même s’il veut mettre en avant l’importance de la médecine libérale, laisse un goût amer aux acteurs du terrain qui ne ressentent pas comment il va changer rapidement leurs mauvaises conditions de travail ainsi que les difficultés des français pour obtenir des réponses à certaines demandes de soins. Les problèmes s’accumulent : médicaments manquants avec un manque total de transparence et d’informations sur leur approvisionnement ! Probable abandon prochain d’un numéro dédié à la régulation par les médecins libéraux alors que tous les syndicats [...]

2018-10-04T23:53:25+00:004 octobre 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Un couple de médecins devant la justice pour avoir quitté la Sécu

Deux mois de prison avec sursis ont été requis par le tribunal correctionnel de Coutances (Manche) à l'encontre de ce chirurgien et de son épouse, généraliste, qui ne déclarent plus leurs revenus et ne paient plus de cotisations. Ils ont pris leur décision en 2014. Après avoir lu un article sur Internet remettant en cause la légalité de l'affiliation obligatoire à un régime de sécurité sociale français, ce chirurgien et son épouse généraliste choisissent de souscrire à une assurance anglaise. Ils rédigent un courrier à la Sécu pour faire part de leur décision. Et depuis, le couple de médecins a cessé de déclarer ses revenus et de payer ses cotisations à l'Urssaf. Mercredi 26 septembre, les deux médecins comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Coutances. Leur avocate a présenté une requête de soumission aux juges européens. Mais pour le parquet, la cour européenne est incompétence pour juger du droit national. Opposant "la solidarité national" à l'"individualisme forcené", le ministère public a requis deux mois de prison avec sursis et 5000 [...]

MAIL Les Généralistes CSMF /// Mardi 25 septembre 2018

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mardi 25 septembre 2018 « MA SANTÉ 2022 » : IL N’Y A PLUS QU’À… Le Président de la République a présenté le 18 septembre le plan du gouvernement pour moderniser le système de santé français. Annoncé pour avant l’été, les chaleurs estivales auront fait murir ce plan qui, s’il est mis en œuvre, est de nature à transformer en profondeur un système de santé à bout de souffle afin de l’adapter aux enjeux de notre temps. Que ce soit sur le constat de la situation actuelle ou sur les objectifs globaux à atteindre, il sera difficile d’être en désaccord avec le discours du Président. Alors que nous dépensons pour la santé par habitant 15% de plus que la moyenne des pays de l’OCDE, nous sommes aussi dans le peloton de tête pour les consommations de tabac et d’alcool, et pour le nombre de lits d’hôpital. Si le nombre de médecins et d’infirmiers est proche de la moyenne de ces pays, de plus en plus de français ne [...]

2018-09-25T14:35:50+00:0025 septembre 2018|Mail Les Généralistes-CSMF|0 Comments

Lettre Hebdo 799

    Lettre Hebdo 799 /// 20-09-2018 Plan « Ma Santé 2022 » : Le bon diagnostic, la bonne ordonnance ? Mardi matin, le Président de la République a enfin présenté son plan Santé, baptisé « Ma Santé 2022 ». On ressent que celui-ci a été pensé en prenant en compte tous les acteurs, hospitaliers comme libéraux. On s’éloigne enfin du dogmatisme et d’une relation unilatérale soutenue par le précédent gouvernement. Nous sommes tous d’accord sur le diagnostic, le constat d’échec de la politique de ces 30 dernières années. Le mal être règne en maître dans nos professions de soignants, l’hôpital public est au bord de l’implosion et de plus en plus de patients éprouvent les plus grandes difficultés à trouver un médecin traitant ou à consulter un spécialiste du deuxième recours dans des délais raisonnables. Notre système doit changer et nous devons être les acteurs et les promoteurs de ce changement, nous devons en être le chef d’orchestre. Nous devons mieux nous organiser, nous structurer afin de mieux répondre sur un territoire à la demande [...]

2018-10-04T23:50:15+00:0020 septembre 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Lettre Hebdo 798

    Lettre Hebdo 798 /// 06-09-2018 Septembre : la chasse aux Généralistes est ouverte ! Ça dégaine et tire dans tous les sens. Cette rentrée vire au rouge sombre pour notre profession. Des difficultés ? C’est simple, c’est de la faute des Généralistes. Les coûts de prise en charge des arrêts maladies explosent : mais oui mais c’est bien sûr, c’est de la faute des vilains prescripteurs qui sont de terribles irresponsables puisqu’ils ne les payent pas. Un arrêt sur 6 serait un arrêt de « complaisance » d’après notre Ministre de la Santé qui s’appuie sur des chiffres sortis d’un étrange chapeau de la caisse. Nous, médecins généralistes, médecins de famille, sommes en bout de chaîne d’un système en grande difficulté et à bout de souffle à bien des égards. Nous aussi, nous faisons les frais d’une mauvaise politique. A croire qu’en médecine générale l’humanisme n’est pas pertinent et qu’il ne s’inscrit pas dans une démarche qualité. Le nombre de passages aux urgences monte en flèche…c’est de notre faute bien entendu et cela justifierait [...]

2018-09-16T15:42:44+00:006 septembre 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

“La médecine a évolué, pas l’homéopathie” : pourquoi j’ai suspendu l’enseignement de ma fac

Depuis les années 1980, l'Université de Lille faisait partie des facs qui délivraient un diplôme d'homéopathie. Mais pas cette année. Le doyen, le Pr Didier Gosset, a pris la décision de suspendre cet enseignement. "L'homéopathie est restée en marge de l'évolution du mouvement scientifique, remarque le Pr Gosset. A un moment donné, il faut savoir ne pas cautionner ce qui n'est pas scientifique."   Egora.fr : Pourquoi avoir pris la décision de suspendre ce diplôme d'homéopathie ? Pourquoi maintenant ? Pr Didier Gosset : Il faut replacer les choses dans leur contexte historique et l'évolution dans le temps. Tous les diplômes d'homéopathie en France ont été créés dans les années 1980 avec l'idée de dire que si on ne propose pas cette discipline dans les facultés de médecine, elle va se développer ailleurs, dans des officines privées, de façon peu contrôlée… C'est la raison pour laquelle cette formation avait été inclue dans les facultés de médecine. Peut-être au début y avait-il un cadre plus contrôlé. Trente ou quarante ans ont [...]

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mardi 10 juillet 2018

MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mardi 10 juillet 2018 ATTENDONS LA RENTRÉE… Depuis le mois de novembre 2017, il nous est annoncé une grande réforme de la santé que le Président de la République et la Ministre de la Santé devaient présenter avant l’été. Après la Loi HPST de Roselyne Bachelot en 2009 et la Loi de Modernisation du système de santé de Marisol Touraine en 2016, le gouvernement actuel, qui réforme à tour de bras depuis un an, travaille à une profonde réforme de notre système de santé. Pourquoi cette réforme est-elle tant attendue ? Tout d’abord, la population attend qu’on lui garantisse l’accès aux soins sur tout le territoire et ce malgré la baisse de la démographie médicale, tout particulièrement des médecins généralistes. Les hôpitaux quant à eux, toujours aux prises avec le casse-tête des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), sont devenus une vraie poudrière tant les conditions de travail se dégradent pour le personnel soignant, le tout dans un contexte financier déficitaire lié en partie à une tarification inadaptée. Le [...]

2018-07-11T23:00:19+00:0011 juillet 2018|Mail Les Généralistes-CSMF|0 Comments

Lettre Hebdo 797

Lettre Hebdo 797 /// 05-07-2018 La lettre hebdo va prendre ses quartiers d’été et toute l’équipe des Généralistes-CSMF vous souhaite de bonnes vacances bien méritées. Nous aurons le plaisir de vous retrouver dès la rentrée. L’actualité sera intense et riche : présentation de la réforme du système de santé par le Président de la République et la Ministre de la Santé, déploiement national et généralisé du DMP, dossier sur la recertification, la PDSA, le 116-117, l’Université d’été de la CSMF à Giens à laquelle tous les adhérents sont conviés… Nous restons bien sûr vigilants durant cette période estivale et nous vous tiendrons au courant en cas d’événements importants concernant notre profession. La démagogie a encore frappé Après quelques maires, députés ou sénateurs, c’est au tour d'Alain-Michel Ceretti, Président de France Assos Santé, d’y aller de son petit couplet contre la liberté d’installation…comme si contraindre des médecins allait changer la situation. Cela démontre à quel point les visions sont court-termistes, peu inspirées et ne tenant pas compte des aspirations et de [...]

2018-07-06T14:47:34+00:006 juillet 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Nomenclature : Tarifs des principaux actes en Médecine Générale

  Guides de la CCAM : METROPOLE – ANTILLES – GUYANE LA REUNION (Cliquez sur les images pour télécharger les documents) Télécharger le guide France métropolitaine (format PDF) Télécharger le guide Guyane/Réunion (format PDF)  Télécharger le guide Antilles (format PDF)  ERRATUM sur les plaquettes ANTILLES + GUYANE/LA REUNION Actes courants hors permanence des soins A compter du 01/11/2017, les consultations complexes sont à 55,20€ (et non à 46€) pour les actes suivants : La COE (consultations obligatoires des nourrissons) ; La CCP (consultation de contraception et de prévention), avec une dispense obligatoire d’avance des frais, et pour la transmission un anonymat sur demande, par un NIR anonyme : 2 55 55 55 CCC à 042/XX (CCC étant le numéro de la caisse et XX la clé de contrôle) ; La CSO (consultation de suivi obésité de 3 à 12 ans). Affiches pour les salles d'attente  Télécharger les affiches Adhérer Adhérer au syndicat "Les généralistes CSMF"  

2018-07-03T22:57:40+00:004 juillet 2018|Documents utiles|0 Comments