Accueil/EGORA news

Inscrire le droit à la santé dans la Constitution ?

Président de la conférence nationale des présidents de CME des établissements privés non lucratifs (Fehap, 600 établissements, 13 000 médecin), le Dr Zanaska milite sans relâche auprès des décideurs pour inscrire une charte de la santé dans la constitution, au même titre que l'environnement. Cardiologue, il veut également rendre obligatoire la formation aux gestes d'urgence et  profite de la campagne électorale pour passer son message.  Discussion avec un militant passionné. Egora : Vous vous êtes lancé dans une opération de communication auprès des élus, des médias et des candidats à la présidentielle, pour une meilleure prise en compte de la santé. Vous imaginez une charte pour la santé,  sur le modèle de la charte de l'environnement incluse dans le préambule de la Constitution en 2004.  Dr François Zanaska : En lisant la Constitution, j'ai constaté que dans le préambule de 1946 on trouve des éléments concernant le droit à la santé, mais ils sont exprimés avec un volontarisme réduit. Il y avait peu de choses sur la santé. C'est lorsqu'est apparue la [...]

2017-03-30T10:44:54+00:00 30 mars 2017|EGORA news|0 Comments

Etudes, installation, rémunération : les jeunes médecins décapent le système

Formation, numerus clausus, installation, rémunération… Les étudiants et jeunes médecins veulent faire entendre leur voix dans la présidentielle. Cinq syndicats de jeunes médecins* organisent aujourd'hui leur "Convention nationale pour un meilleur accès aux soins sur les territoires". Autres temps, autres mœurs. Pour eux, il est grand temps de moderniser un système qui doit répondre aux besoins de la nouvelle génération. Etudes de médecine "Nous souhaitons un renforcement des moyens pédagogiques de la filière de médecine générale. Il faut plus de profs et plus de maîtres de stage. Il n'y que 10% de maître de stage parmi les médecins généralistes", rappelle Stéphane Bouxom, porte-parole de l'ISNAR-IMG. Le statut de maître de stage doit être revalorisé, estime pour sa part Emilie Frelat, du SNJMG : "Pas nécessairement en termes de rémunération, cela peut se traduire en temps, en aides logistique, administrative…" "En ce qui concerne l'internat des futurs généralistes, au moins deux stages sur les six devraient être faits en médecine générale. C'est la base", ajoute Sophie Augros, présidente de Reagjir. Plusieurs [...]

2017-03-29T10:19:00+00:00 29 mars 2017|EGORA news|0 Comments

« Le modèle de la médecine libérale est largement obsolète »

La médecine libérale n'est plus adaptée aux besoins des Français et aux envies des jeunes médecins. C'est sur ce principe que se fonde le plan de Jean-Luc Mélenchon pour la médecine, que détaille pour Egora le sociologue Frédéric Pierru, chercheur au CNRS et membre de l'équipe de campagne de "La France Insoumise". Pour lui, il faut en finir avec le paiement à l'acte, instaurer une Sécurité sociale à 100% et créer un corps de médecins fonctionnaires. Egora.fr : Quel regard portez-vous sur la médecine libérale, telle qu'elle existe actuellement ? Frédéric Pierru : La médecine libérale telle qu'elle a été définie en 1927 avec un certain nombre de libertés fondamentales est - sinon largement obsolète - à réformer en profondeur. Tous les principes de la médecine libérale posent un certain nombre de problèmes : la liberté d'installation et les déserts médicaux ; pour le paiement à l'acte, on sait qu'il favorise des consultations courtes et très prescriptrices par rapport à d'autres modes de rémunération comme la capitation ou le salariat ; l'avance [...]

2017-03-28T11:09:27+00:00 28 mars 2017|EGORA news|0 Comments

L’accès aux soins, le casse-tête des médecins, des politiques et des caisses

Le Directeur général de la CNAM, Nicolas Revel, vient de présenter une étude originale portant sur le renoncement aux soins et les réponses organisationnelles qu'elle veut mettre en place pour y remédier. Deux CPAM, du Gard et de la Somme, se sont investies dans des expérimentations. Pour leur part, Les Généralistes CSMF s'engagent à assumer le surcroit d'activité liée à la décrue de la démographie médicale, par le biais d'une réorganisation professionnelle. Cette étude de la CNAM tombe à point nommé, alors que tous les candidats à la présidentielle se sont emparés de la question de l'accès aux soins. De très nombreux citoyens et électeurs témoignent en effet des difficultés qu'ils rencontrent pour s'inscrire auprès d'un médecin traitant ou obtenir un rendez-vous auprès d'un médecin spécialiste. Dans une récente étude, le cabinet Jalma a pointé l'aggravation de l'allongement du délai d'obtention des délais de rendez-vous, depuis cinq ans, qui peuvent aller désormais de 61 jours en moyenne pour les spécialités, à 115 jours dans certaines d'entre elles. En Médecine Générale, [...]

2017-03-27T17:19:16+00:00 27 mars 2017|EGORA news|0 Comments

Fillon incompris sur son programme santé : c’est la faute à la gauche

Le Dr Dominique Stoppa-Lyonnet, la porte-parole Santé de François Fillon, détaille les évolutions du programme du candidat Les Républicains, après les remaniements de janvier dernier, à commencer par le rôle de la nouvelle Agence de garantie de couverture solidaire des dépenses de santé, et des modalités de prise en charge des dépassements d'honoraires. Egora.fr : Ce 23 mars, les médecins radiologues libéraux ont entamé un mouvement de grève, pour protester contre la baisse de certains de leurs forfaits et de leurs actes par l'assurance maladie. Comment comptez-vous assurer la maîtrise des dépenses d'assurance maladie ? Pr Dominique Stoppa-Lyonnet : Ce que vivent les radiologues, c'est une politique du rabot qui n'a rien à voir avec une réflexion sur l'efficience du parcours de soins. Elle peut avoir un impact immédiat sur le budget de l'assurance maladie, mais si la tendance à la diminution des remboursements se poursuit, cela peut avoir un impact important sur l'innovation. La convention médicale limite les dépassements d'honoraires des médecins en secteur 2, un accord spécifique, propose [...]

2017-03-27T10:30:55+00:00 27 mars 2017|EGORA news|0 Comments

Rembourser à 0% : l’idée d’un pharmacien pour harmoniser les prix

Pharmacien dans une commune de l'Hérault, Frédéric Abécassis en a assez de passer pour quelqu'un qui s'en met plein les poches auprès de ses patients. Le même produit vendu six fois plus cher selon qu'il est remboursable ou non ? Les différences de prix pour le même médicament d'une officine à l'autre ? Frédéric Abécassis, président du syndicat des pharmaciens de l'Hérault pointe la responsabilité des pouvoirs publics et des laboratoires. Et avance ses solutions. Egora.fr : Vous protestez contre l'augmentation par les laboratoires du prix des médicaments vendus sans ordonnance. Pour quelle raison ? Quel est l'impact sur les pharmaciens ? Frédéric Abécassis : C'est un vrai problème. On reproche souvent aux pharmaciens d'augmenter le prix des médicaments non remboursés, alors que la plupart du temps cette augmentation vient des laboratoires. On ne peut pas répercuter systématiquement ces augmentations. Au bout d'un moment, les prix des produits de médication familiale sont trop élevés. Il y a plusieurs raisons. Il y a la TVA, qui est à 2,1% sur les médicaments [...]

2017-03-24T10:55:06+00:00 24 mars 2017|EGORA news|0 Comments

Suspendu pour avoir demandé à un patient d’introduire des objets dans l’anus de sa femme

Un praticien spécialiste de la PMA a été condamné à un an d'interdiction d'exercer pour avoir guidé un couple de patients à des pratiques sexuelles lors de ses consultations. Une histoire racontée par le Dr Christian Hugue, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine de l’Ordre des médecins, dans son livre, Maux de médecins (édition Anfortas). Il y dévoile 30 histoires, toutes véridiques, de confrères s’étant retrouvés devant la chambre disciplinaire du conseil de l’Ordre. Ce couple uni, évoluant dans une relation de vaginisme primaire, se désespérait de ne pas avoir l’enfant qui concrétiserait leur amour. Ainsi, sur les conseils de leur médecin traitant, ils se sont finalement convaincus de consulter le Dr MC, spécialiste reconnu dans le domaine de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) et c’est dans ce contexte, que, finalement choqués par ce contact médical peu ordinaire, ils ont décidé d’alerter le Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins en adressant une plainte circonstanciée. Décontracter l'anus Dans leur plainte, ils expliquent que le Dr MC, afin de remédier à leur impossibilité de [...]

2017-03-23T10:27:37+00:00 23 mars 2017|EGORA news, Non classé|0 Comments

En campagne, Catherine Lemorton flirte avec les médecins

La présidente de la commission des Affaires sociales à l'Assemblée nationale est depuis peu en charge des questions relatives aux soins de ville et à l'hôpital au sein de l'équipe de campagne de Benoît Hamon. A ce titre, la députée socialiste – pharmacienne de profession – enchaîne les tables-rondes avec les représentants des professionnels de santé. Dont les médecins, avec qui les relations ont souvent été houleuses. Déserts médicaux, liberté d'installation, tiers payant, dépassements d'honoraires… Catherine Lemorton décrypte avec diplomatie – une fois n'est pas coutume – le programme santé de son candidat. Egora.fr : Comment pousser les jeunes diplômés à s'installer en libéral, alors que nombre de médecins vont partir à la retraite dans les 5 ans à venir ? Catherine Lemorton: Il faut continuer la politique d'incitation, et faciliter la connaissance de tous les dispositifs existants; il y a beaucoup d'aides, mais les jeunes diplômés n'y voient pas clair, parfois. Il faut continuer à faciliter les stages dans les territoires: simplifier l'obtention de l'agrément de maitre de stage, [...]

2017-03-23T10:28:39+00:00 22 mars 2017|EGORA news, Non classé|0 Comments

« A la retraite à 68 ans, je reprends mon exercice par devoir »

Pour le Dr Thierry Lorette, les médecins généralistes doivent prendre conscience de leur mission de service public. Le praticien, qui avait pris sa retraite après 40 ans d'exercice en libéral à Mûr-de-Bretagne (Côtes-d'Armor), vient de reprendre du service en tant que salarié de l'hôpital de Kério (Morbihan). Un choix qui n'a pas été motivé par des questions financières ou par ennui, mais pour rendre service à sa commune en mal de médecin. "Après 40 ans d'exercice libéral de la médecine générale, j'ai décidé de prendre ma retraite. J'avais 29 ans lorsque je me suis installé à Mûr-de-Bretagne, je venais d'achever mon service militaire. A l'époque, nous étions trois médecins dans la commune d'environ 2 150 habitants. Nous étions chacun installés séparément. Jusqu'en 2001, tout s'est déroulé sans aucun souci. Puis l'un de mes confrères est tombé malade. Lorsqu'il a décidé d'arrêter son exercice, cela a commencé à devenir difficile. Après plusieurs recherches et un désistement, nous sommes parvenus à convaincre un médecin remplaçant de s'installer dans la commune. Nous nous [...]

2017-03-21T19:14:48+00:00 21 mars 2017|EGORA news|0 Comments

VIDEO – Présidentielles : les candidats répondent aux questions des médecins

Missionné par les médecins qui ont voté pour choisir les questions, le Conseil national de l’Ordre des médecins a interrogé les candidats à la magistrature suprême. Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon, Nicolas Dupont Aignan et Marine Le Pen se sont prêtés au jeu et y ont répondu. Nous en publions de large extraits ainsi que les vidéos reprenant l’intégralité de leurs réponses. Pour voir la présentation par le Conseil de l'Ordre en vidéo Benoît Hamon : "Je ne remettrai pas en cause le tiers payant généralisé" Quelle est votre vision pour l’avenir de notre système de santé ? Benoît Hamon : La priorité consiste à prendre le tournant des maladies chroniques, à concevoir aujourd’hui notre système de santé de façon à ce qu’il puisse réduire les risques, à ce qu’il puisse mieux prévenir les comportements à risque de chaque individu (…). Mais c’est aussi la façon, dont par une politique énergique de protection de l’environnement, on évite les pollutions atmosphériques, la diffusion des perturbateurs endocriniens, qui expliquent l’essor des [...]

2017-03-21T18:58:27+00:00 20 mars 2017|EGORA news|0 Comments