Home/EGORA news

Faits divers… d’été

Images pédopornographiques : un généraliste récidiviste mis en examen Un médecin généraliste de La Réunion a été mis en examen pour détention d'images pédopornographiques. Il a déjà été condamné en 2010 pour des faits similaires. Un généraliste de 66 ans, installé à La Réunion, a été mis en examen pour téléchargement, détention et consultation habituelle d’images pédopornographiques. Depuis la révélation des faits, en mars 2016, le praticien a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer et même d'apparaître à son cabinet. En octobre 2010, le généraliste avait été condamné à six mois de prison avec sursis, et à une mise à l'épreuve de deux ans avec obligation de soins. A l’audience, il s’était repenti, qualifiant ses actes d’"honteux et inavouables". Le généraliste avait expliqué son geste par une impuissance sexuelle en raison d'une maladie. C'est sa remplaçante qui avait alerté la justice, après avoir trouvé des images pédopornographiques sur l'ordinateur du médecin. La chambre régionale de l'Ordre des médecins a prononcé une radiation à l’encontre du généraliste, en septembre [...]

2017-07-07T15:12:50+00:00 7 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

Vaccination : la clause d’exemption inquiète les médecins

Une clause d'exemption pourrait être associée à l'obligation vaccinale étendue aux 11 vaccins, a indiqué Agnès Buzyn lors de la présentation de son plan. Une mesure encore floue qui inquiète les médecins. L'idée d'une clause d'exemption avait été proposée par le Comité d'orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination, mis en place par Marisol Touraine. Sous la présidence du Pr Alain Fischer, le Comité suggérait que cette clause soit associée à la signature d'un document évoquant les risques de la non-vaccination et qu'elle soit révocable "si les circonstances l'imposent". Cette semaine, Agnès Buzyn a précisé que cette clause était actuellement à l'étude au niveau juridique, car elle n'est pas sans poser un certain nombre de problèmes concernant l'égalité de tous face à la loi. Agnès Buzyn s'est dite à plusieurs reprises attachée à la "pédagogie" sur le sujet de la vaccination, qui doit être faite à la fois par les médecins auprès de leurs patients et les médias auprès du grand public. Les sanctions ? "Ce n'est pas, à [...]

2017-07-07T14:20:37+00:00 7 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

« Médecin retraité, je vais soigner gratuitement sur une île naturiste »

Médecin généraliste fraîchement retraité, le Dr Francis Roux, premier adjoint du maire de Hyères, a décidé de donner de sa personne pour lutter contre la désertification médicale. A compter de ce mercredi, il proposera des consultations gratuites un jour et demi par semaine sur l'Ile naturiste du Levant.   C'est une première. Le Dr Francis Roux, médecin généraliste fraîchement retraité de 66 ans, s'apprête à offrir aux habitants et aux touristes naturistes de l'Ile du Levant (Var) des consultations gratuites un jour et demi par semaine. "Depuis des années, nous avions un médecin à qui nous payions un salaire en plus de ses consultations, mais nous ne trouvons plus personne depuis 2012, alors il faut faire avec les moyens du bord", explique le Dr Roux. A compter de ce mercredi 4 juillet et pendant la période estivale, le praticien consultera dans l'ancien cabinet médical de l'Ile du Levant les mercredi après-midi et jeudi toute la journée. "Je préfère ne pas faire payer les patients car je suis retraité. Je n'ai pas envie de me [...]

2017-07-06T18:56:06+00:00 6 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

Internes incompétents : l’académie veut larguer les boulets

La France est le seul pays où les étudiants peuvent accéder à l'internat, même avec 0 de moyenne aux ECN. Des collés en PACES, partis à l'étranger, peuvent même revenir et accéder au troisième cycle sans avoir les acquis nécessaires. Ils seraient plus de 300 chaque année. Un système inéquitable et dangereux, estime le Pr Jacques Bringer, de l'Académie de médecine, qui plaide pour la mise en place de toute urgence d'un certificat de compétences cliniques en fin de deuxième cycle.   Egora.fr : Vous appelez à la mise en place d'un dispositif de contrôle des acquis des étudiants en fin d'externat… En quoi cela consisterait ? Pr Jacques Bringer : Il ne s'agit pas d'un contrôle, mais d'un certificat de compétences cliniques et pratiques. A la fin du deuxième cycle et avant d'avoir les responsabilités auprès des malades que confère l'examen classant national, il faut s'assurer de l'acquisition d'un socle de compétences cliniques. Ce certificat valide des acquis qui peuvent toucher à la prise de décision une fois qu'on [...]

2017-07-06T10:15:08+00:00 6 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

L’Appel de 200 médecins pour la vaccination obligatoire

Deux cent médecins* ou responsables hospitaliers lancent, dans Le Parisien, un appel en faveur de la vaccination obligatoire pour 11 pathologies souhaitée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.   Agnès Buzyn avait annoncé le 16 juin réfléchir à "rendre obligatoire pour une durée limitée les onze vaccins destinés aux enfants". "La vaccination n'est pas seulement un choix personnel n'ayant de bénéfices que pour la personne vaccinée" mais "elle vise la protection de la population, en particulier enfants, personnes âgées ou fragiles", écrivent les professionnels de la santé parmi lesquels se trouvent François Chast, chef de la pharmacie clinique Hôtel-Dieu ou encore François Bricaire, chef du service Maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ou encore Jean-François Mattei, généticien et ancien ministre de la santé. "On se vaccine aussi pour les autres" souligne André Grimaldi, chef du service de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière, alors que le texte qu'il signe avec d'autres rappelle que "la vaccination systématique a permis d'éradiquer des maladies, telle la variole", en regrettant que [...]

2017-07-04T14:35:26+00:00 4 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

Cotations : ce qui change pour vous au 1er juillet

Un certain nombre d'évolutions de nomenclature liées à la convention 2016 entrent en vigueur ce samedi 1er juillet. Le point, avec l'aide de l'assurance maladie, de la CSMF et de la FMF.   Médecins généralistes (1er secteur ou ayant souscrit un OPTAM) La majoration de coordination (MCG) passe à 5 euros (+ 2 euros), suppression de la MPJ.   Médecins spécialistes (1er secteur ou ayant souscrit un OPTAM) La MCS passe à 5 euros (+ 2 euros) suppression de la MPJ) Pour les patients de plus de 16 ans, adressés par leur médecin traitant avec retour d'information vers ce dernier : CS + MPC (2 euros) + MCS (5 euros) = 30 euros Pour les patients de la naissance à 16 ans adressés par leur médecin traitant ou par un autre médecin si le patient n’a pas de médecin traitant, avec retour d’information : CS + MPC (2 euros) + MCS (5 euros) = 30 euros.   Neurologues – Psychiatres Le CNPSY et la VNPSY passent à 39 euros (+ 2 [...]

2017-07-03T15:27:39+00:00 3 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

Simone Veil est décédée à l’âge de 89 ans

L'emblématique femme politique qui a marqué de son empreinte le ministère des Affaires sociales à deux reprises, est décédée ce vendredi à 8h15 à son domicile parisien du 7e arrondissement à l'âge de 89 ans, indique le JDD de source sûre.   "Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet", a indiqué son fils Jean Veil. Elle était rescapée d'Auschwitz, où elle avait été déportée à 16 ans. Elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire jusqu'à sa nomination comme ministre de la Santé, en mai 1974, à l'âge de 46 ans. Elle fait notamment adopter la "loi Veil", promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse. En 1976, Simone Veil fait adopter la première loi française de lutte contre le tabagisme, introduisant des restrictions à la publicité en faveur du tabac, les premières interdictions de fumer dans certains lieux à usage collectif et l’apposition d’avertissements sanitaires sur les paquets des produits du tabac. [...]

2017-06-30T11:42:46+00:00 30 juin 2017|EGORA news|0 Comments

Etudiante et enceinte : à l’hôpital, c’est marche ou crève

A 30 ans, elles ont déjà sacrifié plusieurs années à leurs études. A l'aube d'une longue carrière, leur vie personnelle reprend le dessus. Avec la féminisation des études de médecine, il n'est plus rare de voir poindre des petits ventres rebondis sous les blouses des internes et jeunes diplômées. Mais dans les services, sept mois de galères les attendent. Témoignages.   "C'est facile de dire qu'on est enceinte pour ne pas faire de gardes." Une remarque que Marie*, 30 ans, n'est pas près d'oublier. Interne en endocrinologie, la jeune femme est enceinte lorsqu'elle entame son 4e semestre. Une grossesse "programmée" : "je ne voulais pas tomber enceinte avant les ECN, ni avant d'arriver à la moitié de mon internat", raconte-t-elle. Marie travaille du lundi au vendredi de 9h à 19h, plus un samedi sur deux. Des longues journées passées "la plupart du temps debout", auxquelles s'ajoutent deux heures de transports quotidiennes. Et des gardes de 24 heures. "On peut en être légalement dispensée à partir du deuxième trimestre (voir encadré). [...]

2017-06-29T10:48:11+00:00 29 juin 2017|EGORA news|0 Comments

Jeune médecin et nouveau député, mes premiers pas à l’Assemblée

A 31 ans, le Dr Thomas Mesnier vient d'être élu député de la République en Marche. Il a rangé sa blouse d'urgentiste à l'hôpital d'Angoulême pour prendre possession de son siège à l'Assemblée nationale. Emotion de la photo officielle, recherche d'un collaborateur parlementaire et chantiers prioritaires… Il nous raconte la première semaine de sa nouvelle vie.   Egora.fr : Vous avez fait votre première semaine en tant que nouveau député. Qu'avez-vous appris ? Thomas Mesnier : J'ai beaucoup appris. Ça a commencé lundi avec l'enregistrement à l'Assemblée. Chaque député est pris en charge par un huissier, qui le suit de bout en bout du parcours programmé. On nous a expliqué plus en détail tout le pan administratif notamment, concernant par exemple l'emploi de nos collaborateurs parlementaires. Le moment de rentrer dans l'hémicycle pour la photo officielle est émouvant. J'ai vraiment eu le sentiment de rentrer dans le cœur battant de notre république. Et pour en être acteur. C'est une émotion très forte. Concrètement, comment s'est déroulée votre semaine ? J'ai [...]

2017-06-28T14:57:23+00:00 28 juin 2017|EGORA news|0 Comments

Virage ambulatoire: mais pourquoi continue-t-on de construire des hôpitaux ?

Malgré le virage ambulatoire, l’hôpital public est en perpétuel chantier et ces investissements parfois très importants peuvent donner l’impression que l’hôpital est, contre toute logique économique, un ogre jamais rassasié. Pourtant, l'ambulatoire gagne inéluctablement du terrain, mais très doucement.   C’est un paradoxe. Alors que le "virage ambulatoire" est l’obsession des pouvoirs publics, on n’arrête pas de construire et de reconstruire de nouveaux hôpitaux. Et cela devrait continuer puisque le nouveau président de la République a promis un plan d’investissements de 5 milliards d’euros pour l’hôpital public.   Les hôpitaux publics commencent à sortir la tête de l'eau Pourtant, les projections de la Drees, le service statistiques du ministère de la santé, décrivent un avenir bien différent. Selon ses économistes, si on tenait compte uniquement du vieillissement de la population, le nombre de séjours hospitaliers augmenteraient de 2 millions et les besoins d’hospitalisation complète de 28% d’ici à 2030.  Sauf que l’hôpital a déjà entamé le début de sa mutation vers l’ambulatoire et que si cette tendance se poursuit, le [...]

2017-06-27T11:32:17+00:00 27 juin 2017|EGORA news|0 Comments