/Lucyna WOZNIAK

About Lucyna WOZNIAK

This author has not yet filled in any details.
So far Lucyna WOZNIAK has created 157 blog entries.

Décès de Claude Maffioli, ancien président de la CSMF

La maladie de Parkinson qu'il combattait depuis des années aura eu raison des forces. Le Dr Claude Maffioli, gastroentérologue rémois, ancien président de la CSMF entre les années 1992 et 2002, vient de décéder à 76 ans.   Après avoir présidé l'Umespe, la branche spécialiste de la centrale, Claude Maffioli a pris les rênes de la CSMF(1992-2002) énorme maison à qui il fit traverser en grand capitaine, la tempête de l'opposition à la réforme Juppé. Face au pouvoir, Claude Maffioli n'a jamais perdu le cap, contre la maîtrise comptable, le regard fixé sur le projet confédéral qu'il fit travailler sans relâche par ses troupes, tout le temps en réflexion, en infatigable meneur d'homme, inspiré et exigeant. A la fin de son mandat confédéral, Claude Maffioli prit la présidence du Centre national des professions de santé (CNPS), puis de l'Unapl, pour trois ans, avant de siéger au Conseil économique et social et de devenir le premier médecin libéral, de 2004 à 2009, à devenir membre du Collège de la Haute autorité [...]

2017-11-02T12:05:40+00:00 2 novembre 2017|EGORA news|0 Comments

INSOLITE – 11 jours de sommeil… One Direction cause de pneumothorax… Bébé drogué à la cocaïne…

Mystère de la médecine : un enfant reste endormi 11 jours sans explications Aux Etats-Unis, un petit garçon de 7 ans, sans aucun problème de santé, est resté endormi pendant onze jours d'affilée sans avoir été plongé dans le coma. Une situation inexpliquée par les médecins.   Dans son édition du 18 octobre, le journal USA Today raconte l'histoire de Wyatt Shaw. Il y a une quinzaine de jours, l'enfant se rend à un mariage avec ses parents, où il est garçon d'honneur, chargé d'apporter les alliances aux mariés. Tout se déroule comme prévu, et ses parents racontent que "le soir de la fête, il était en pleine forme. Il a dansé. Tout allait bien". C'est 48 heures plus tard que sa mère se rend compte que Wyatt est incapable de rester éveillé. "Je répétais son nom pour le réveiller, mais il se rendormait tout le temps. Quand il ouvrait les yeux, il avait l'air absent. C'était terrifiant." Inquiète, la mère conduit son fils à l'hôpital, où il est pris en [...]

2017-10-31T10:54:20+00:00 31 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

L’avantage maternité des femmes médecins en vigueur dès aujourd’hui

Ce dimanche 29 octobre entre enfin en vigueur l'avantage maternité pour les femmes médecins. Les praticiennes installées verront leur frais de cabinet pris en charge pour une durée de trois mois, sur la base d'un forfait. Si la mesure a été largement saluée par le monde médical, elle a le défaut d'exclure les remplaçantes. Le Dr Yannick Schmitt, vice-président du Regroupement Autonome des Généralistes Jeunes Installés et Remplaçants (ReAGJIR), refait le point sur cet avantage maternité.   Egora.fr : L'avantage maternité pour les femmes médecins entre en vigueur ce dimanche. Que permet-il et quelles sont les femmes concernées ? Yannick Schmitt : Les femmes installées vont pouvoir bénéficier de ce nouvel avantage qui entraîne une prise en charge des frais du cabinet sur des montants intéressants. Il s'agit en effet de 3 100 euros par mois pendant trois mois (pour un temps plein). Pour les femmes en secteur 2 non signataires de l'OPTAM, ce montant passe à 2 066 euros. [Lire encadré] Cela fait une sacrée différence par rapport à [...]

2017-10-30T11:41:35+00:00 30 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

HISTOIRE – Comment la radiologie a sauvé la vie des Poilus pendant la Grande guerre

Développée suite à la découverte des rayons X en 1895, la radiologie va faire ses preuves en tant que discipline durant la Première Guerre mondiale. Portée par des pionniers tels Marie Curie, qui n'hésite pas à monter au front pour en faire la démonstration, la radiologie se révèlera une aide précieuse pour les médecins, confrontés à de nouveaux types de blessures. Dans une exposition, le musée des Hospices civils de Lyon raconte ce moment-clé de l'évolution des soins médicaux.   "Après la Guerre, il n'y avait plus un hôpital, une clinique ou un sanatorium qui n'avaient pas au moins une installation de radiologie, expose le Dr René Van Tiggelen, médecin-colonel radiologue et conservateur du Musée belge de radiologie. La guerre a boosté la discipline." A la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France, le 3 août 1914, la radiologie n'a pas vingt ans. La première radio réalisée grâce aux rayons X par le physicien allemand William Röntgen le 8 novembre 1895 -la main de sa femme- a été rapidement [...]

2017-10-27T18:59:25+00:00 27 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

Critiqué, l’Ordre fait une mise au point sur l’affaire du Levothyrox

Critiqué après avoir publié une circulaire destinée à aider les praticiens à la rédaction de certificats médicaux dans le cadre de plaintes liées au Levothyrox, le Conseil national de l'Ordre des médecins a tenu à faire une mise au point et expliquer sa démarche. Son président, le Dr Patrick Bouet, en a profité pour décrypter l'affaire du Levothyrox et revenir sur les couacs qui ont abouti à cette situation.   Egora.fr : Certains médias ont dévoilé la publication d'une circulaire du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom) destinée aux praticiens dans l'affaire du Levothyrox. De quoi s'agissait-il ? Dr Patrick Bouet : Il s'agissait d'une circulaire de l'Ordre qui n'était pas destinée aux médecins mais aux présidents des conseils départementaux de l'Ordre des médecins (CDOM). Nous avons écrit cette circulaire parce qu'un certain nombre de médecins ont interrogé des conseils départementaux pour savoir comment ils devaient répondre aux demandes de certificats faites dans le cadre de l'affaire du Levothyrox. Ils devaient notamment remplir des certificats qui étaient demandés par [...]

2017-10-26T14:04:28+00:00 26 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

La généralisation du tiers payant fin novembre est « irréaliste » tranche l’Igas

L'objectif d'une généralisation du tiers payant à tous les patients au 30 novembre est "irréaliste" compte tenu de "freins techniques" et d'une confiance "encore trop fragile" des professionnels de santé malgré des progrès, estime l'Igas dans son rapport très attendu sur le tiers payant.   La ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui avait confié en juillet à l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) la mission d'étudier la "faisabilité technique" de cette mesure sociale emblématique du quinquennat Hollande, avait déjà divulgué la principale conclusion de ce rapport dimanche, en déclarant que "techniquement le tiers payant généralisé n'est pas faisable au premier décembre".   Lire également : 28 heures de paperasse et 1 000 € perdus par mois : les réalités du tiers payant   Il devait être étendu à tous les patients le 30 novembre pour la partie des soins remboursés par la Sécurité sociale. Pour l'autre partie, prise en charge par les mutuelles, les professionnels de santé ne sont pas contraints d'appliquer le tiers payant, suite à une décision du [...]

2017-10-26T13:53:39+00:00 25 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

Le président de la Conférence des doyens annonce la fin des ECN

La mission de concertation sur les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), mise en place suite au fiasco de l'édition 2017, va recommander au Gouvernement de supprimer cet examen, révèle le Pr Jean-Luc Dubois-Randé, président de la Conférence des doyens.   L'édition 2017 des ECNi, qui a tant fait souffrir les étudiants de 6e année, aura eu au moins le mérite de poser la question du maintien de ce système, souvent critiqué. Et la réponse de la mission de concertation mise en place par les ministères de la Santé et de l'Enseignement supérieur est sans appel : il faut supprimer les ECN. "C'est ce que nous allons recommander dans notre rapport, qui doit être remis à la fin de l'année", confirme à Egora le Pr Jean-Luc Dubois-Randé, président de la Conférence des doyens des facultés de médecine, chargé de mener la réflexion.   A lire : Les doyens dézinguent le numerus clausus   "Un contrôle continu des connaissances" "On sort les étudiants d'un bachotage en 1ère année pour les remettre dedans, au [...]

2017-10-24T11:32:45+00:00 24 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

« Nous allons pouvoir évacuer les carcans contraignants ».

Luc Duquesnel, Président « Les Généralistes CSMF », salue la création du Fonds d'intervention organisationnel, inscrit dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2018. Pour tous les médecins généralistes qui rêvent d'aller de l'avant, il imagine les opportunités nouvelles qui pourront émerger de cette innovation.   L'interview que le directeur général de la CNAM a accordé au Concours Médical (repris par egora.fr), concernant la mise en place d'un fonds pour l'innovation organisationnelle ouvert aux professionnels de santé libéraux vous a particulièrement intéressé. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ? Eh bien, parce qu'au travers de cette interview, il y a la reconnaissance que les professionnels de santé libéraux, sur le terrain, sont à l'origine de projets innovants et de nouvelles prises en charge. Il y a aussi une prise de conscience des problèmes auxquels ces professionnels libéraux sont confrontés. Ce sont des choses que l'on dit depuis des années, que nous disions auparavant dans le cadre des maisons et des pôles de santé et on sent désormais que [...]

2017-10-23T14:46:45+00:00 23 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

« Rien de concret dans le plan Buzyn, il faut un conventionnement sélectif »

Hervé Maurey, le président (Union centriste) de la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, juge que le plan d'accès aux soins est insuffisant face aux enjeux de la désertification. Faisant le pari d'une dégradation de la situation démographique d'ici trois à cinq ans, il plaide pour un conventionnement sélectif des médecins en zones sur dotées et une réforme des études médicales.   Egora : Vous avez fait part de votre déception concernant le contenu du plan d'accès aux soins qui vient d'être présenté par le gouvernement. Pour vous, il n'est pas à la hauteur des enjeux alors que devant la dégradation de la situation, il aurait fallu faire prévaloir l'intérêt des populations et des territoires, ignorer les lobbies syndicaux et passer à des mesures plus contraignantes. Hervé Maurey : Au Sénat, nous travaillons sur le sujet de la démographie médicale depuis un certain nombre d'années. Aujourd'hui, on voit bien que la situation de l'accès dans les territoires et plus seulement dans les territoires ruraux est [...]

2017-10-20T11:20:16+00:00 20 octobre 2017|EGORA news|0 Comments

Agnès Buzyn : « Il ne faut pas tout miser sur l’installation d’un médecin par village »

La ministre de la Santé a reçu la rédaction d'Egora au ministère, pour expliquer la philosophie de son plan de lutte contre les déserts médicaux. Il impose plusieurs changements de paradigme, en confiant notamment aux médecins la co-responsabilité de l'accès aux soins sur le territoire, et en cherchant non plus à recruter à tout prix un professionnel dans une zone sous-dotée, mais à y "projeter du temps de soignant". Lire : Ce que prévoit le plan de lutte contre les déserts Egora.fr : Aux côtés du Premier ministre, ce qui accroît sa portée au-delà du strict domaine médical, vous présentez un "plan de lutte contre les déserts médicaux", qui veut pallier les effets de la désertification médicale en cours. À qui s’adresse ce plan ? Agnès Buzyn : Ce plan s’adresse aux citoyens mais également aux médecins, aux professionnels de santé en général et aux agences régionales de santé [ARS]. C’est un plan qui va faciliter la recherche des solutions permettant de redonner du temps de professionnel de santé sur les territoires qui en ont [...]

2017-10-19T15:14:24+00:00 19 octobre 2017|EGORA news|0 Comments