/Lucyna WOZNIAK

About Lucyna WOZNIAK

This author has not yet filled in any details.
So far Lucyna WOZNIAK has created 400 blog entries.

Classement des pays en meilleure santé : l’Espagne en tête, la France est loin derrière

L’Espagne arrive en tête du classement des pays où les habitants sont en meilleure santé, selon l’index de Bloomberg. Cinq autres pays européens complètent le top 10 mondial. La France n'est classée qu'en 12ème place.   Les mauvaises langues peuvent se taire : il fait bon vivre en Europe. Pas moins de six pays de l’Union européenne se classent dans le top 10 des pays où les habitants sont en meilleure santé, selon l’édition 2019 de l’index de Bloomberg. En gagnant cinq places par rapport à 2017, l’Espagne prend même la tête de ce palmarès, devançant ainsi l’Italie. Vient ensuite l’Islande, juste avant la Suisse et le Japon. La Suède arrive en sixième position, après l’Australie (7e), qui est suivie de Singapour (8e), de la Norvège (9e) et enfin d’Israël (10ème). La France, quant à elle, se hisse péniblement à la 12ème position. De l’autre côté de l’Atlantique, le Canada (16ème place) se situe loin devant le Mexique (53è) mais aussi des Etats-Unis (35è), plombés par le nombre élevé d’overdoses et [...]

2019-03-05T10:17:54+01:005 mars 2019|EGORA news|0 Comments

HISTOIRE – La saignée en médecine : une très longue histoire qui n’est pas encore terminée

De l’Antiquité au XVIIe siècle, la saignée régna massivement et sans partage sur la thérapeutique. Puis vint le temps des doutes pour une pratique dont il reste quelques indications très précises.   Il est difficile de situer avec précision les tout débuts de la saignée mais elle est déjà citée dans le papyrus Ebers (xvie siècle av. J.-C.). Une scène d’un vase grec du début du ve siècle av. J.-C. montre aussi, de manière très explicite, sa pratique.   D’abord un règne sans partage L’usage de la saignée s’est probablement d’abord appuyé sur des explications « surnaturelles », magiques ou religieuses. La tradition hippocratique et galénique lui a donné ensuite avec la théorie des humeurs des fondements plus « naturels » : la plupart des maladies étaient supposées être liées à un processus inflammatoire responsable d’une rétention de ces humeurs (sang, bile jaune, bile noire et phlegme) avec une évacuation insuffisante par les sites excréteurs naturels tels que la bouche, le nez, le rectum et l’urètre. D’où l’importance d’une saignée [...]

2019-03-01T11:06:57+01:001 mars 2019|EGORA news|0 Comments

Pourquoi la fermeture de certaines maternités est “urgente” selon ces médecins spécialistes

Dans un communiqué commun, une vingtaine de syndicats et de conseils nationaux de spécialités défendent la restructuration territoriale en cours, necessaire "pour preserver la qualité et la sécurité des soins". Maternité du Blanc dans l'Indre, de Die dans la Drôme… l'actualité récente a été marquee par le combat de la population et des élus locaux contre la fermeture de ces structures de proximité. Mais si ces "inquiétudes" sont compréhensibles, la fermeture de maternités qui ne répondent plus aux exigences de qualité et de sécurité des soins est une nécessité pour les organisations representatives des anesthésistes-réanimateurs, gynécologues, pédiatres, urgentistes et médecins généralistes. "La proximité n'est pas gage de securité", rappellent les signataires d'un communiqué commun diffusé lundi 25 février, parmis lesquels le CNGOF, Samu-Urgences de France, la Sfar ou encore les syndicats Jeunes Médecins et Avenir hospitalier. L'évolution du maillage des maternités sur le territoire est "urgente et inéluctable du fait de la démographie médicale", estiment-ils. Pour ces spécialistes, "l'assouplissement des critères de sécurité, la baisse du niveau de qualification des acteurs, la multiplication des contrats [...]

2019-02-27T10:14:43+01:0027 février 2019|EGORA news|0 Comments

Paiement à la qualité : pourquoi les médecins s’en méfient

Il y a ceux qui se sentent insultés et ceux qui, au contraire, trouveraient ça "normal". Le paiement à la qualité ne laisse aucun soignant indifférent. Consultés par Agnès Buzyn sur Egora, près de 1400 médecins, infirmières et autres professionnels de santé libéraux ont donné leur avis sur cette proposition phare du rapport Aubert sur le financement des soins. Plus de 78% d'entre eux s'y opposent. Ils nous disent pourquoi.   "Je n'ai pas fait 10 ans d'études pour être jugé sur ma pratique par d'autres que mes pairs. La médecine est un ART." Pour ce médecin généraliste comme pour plus de 78% des 1379 soignants libéraux qui ont donné leur avis sur le sujet, il est hors de question d'accepter qu'une partie de la rémunération soit basée sur le suivi d'indicateurs de qualité et de pertinence des soins.   "Des modes de financement à part entière" Organisé depuis 2003 au Royaume-Uni, le recueil de ces indicateurs est considéré par la mission Aubert sur le financement des soins comme le [...]

2019-02-26T10:35:30+01:0026 février 2019|EGORA news|0 Comments

“Contre le paiement à l’acte, j’ai choisi l’anarchie solidaire du partage d’honoraires”

Ici, chaque consultation payée par un patient va dans un pot commun. Les quatre médecins généralistes associés de cette maison de santé de Gironde ont fait le choix militant du partage d'honoraires. Une manière de se détacher du paiement à l'acte, de gagner en qualité de vie… malgré quelques contraintes de temps en temps. Le Dr Stéphane Fraize, associé depuis trois ans, raconte le fonctionnement quotidien de ce groupe original.   "Le partage d'honoraires, j'en avais entendu parler quand j'étais dans mon ancien cabinet seul. Je savais que ça existait, même si ce n'était pas très fréquent. J'avais trouvé ça intéressant pour se détacher de la course à l'acte et d'une forme de frustration liée au fait que plus on essaye de prendre du temps avec les patients, de faire une médecine qualitative et moins on gagne d'argent. J'ai été installé seul à la campagne pendant plusieurs années. Pendant deux ou trois ans, j'ai rejoint une maison de santé construite à l'initiative des professionnels. J'avais des collègues, on était dans [...]

2019-02-25T14:18:30+01:0025 février 2019|EGORA news|0 Comments

HISTOIRE – Les mystères de Léonard de Vinci

L'énigmatique sourire de La Joconde décrypté par un médecin Pour ce médecin américain, l'énigme de Mona Lisa peut être résolue "par un simple diagnostic médical". Il publie ses conclusions dans la revue Mayo Clinic Proceedings.   Cinq cents ans après sa réalisation, le mystérieux sourire de Mona Lisa continue de faire couler beaucoup d'encre. C'est une théorie inédite que viennent de présenter des chercheurs américains dans la revue Mayo Clinic Proceedings. Pour le Dr Dr Mandeep Mehra, directeur médical du centre cardiaque et vasculaire de l’hôpital Brigham and Women’s à Boston et co-auteur de l'étude aux côté d'Hillary Campbell (université de Californie), "l'énigme de la Mona Lisa peut être résolue par un simple diagnostic médical". Peau jaunâtre, visage légèrement gonflé, chevelure clairsemée et grosseurs au niveau des yeux et dans le cou… Mona Lisa souffrait en fait d'une "maladie liée à l’hypothyroïdie", affirment les chercheurs. Ce fameux sourire, loin d'être "pleinement épanoui", pourrait être dû à la faiblesse musculaire associée à la maladie. Autre fait concordant : Lisa Gherardini, cette [...]

2019-02-22T10:32:43+01:0022 février 2019|EGORA news|0 Comments

Contre l’abattage en médecine : l’insurrection des généralistes

C'est par centaines que les médecins ont signé la pétition dénonçant "l'abattage en médecine générale". Lancé dimanche par le Dr Jean-Baptiste Blanc, le texte a reçu un soutien immédiat. Contre l'idée de l'Assurance maladie de fixer un objectif de 6 patients par heure pour bénéficier d'un assistant médical, ces généralistes s'insurgent et proposent quelques pistes simples pour retrouver du temps médical. "En France, on est dans un système où le médecin valide tout et n'importe quoi. On ne considère pas les gens comme des grandes personnes", s'agace le Dr Jean-Baptiste Blanc, médecin généraliste à Paris. Tous les jours, il assure faire au moins deux consultations qu'il qualifie "d'inutiles" : un renouvellement d'ordonnance pour des semelles orthopédiques, un arrêt maladie pour une gastro, un certificat de non contre-indication à la pratique d'un sport…   "En un week-end, une centaine de généralistes ont rejoint l'initiative" Alors quand il a entendu que l'Assurance maladie voulait fixer un objectif de 6 patients par heure en contrepartie du financement d'un assistant médical, il s'est agacé. "J'étais [...]

2019-02-20T09:50:55+01:0020 février 2019|EGORA news|0 Comments

La télé-expertise pour les nuls

Depuis le 10 février, la télé-expertise est prise en charge par l'Assurance maladie. Jusqu’à présent réservée aux seuls patients résidant en Ehpad ou pratiquée dans le cadre d’expérimentations, elle s'ouvre désormais à tous les médecins. Mais à quoi sert-elle vraiment ? Et comment la pratiquer ? Les réponses aux questions que vous vous posez.   A quoi sert la télé-expertise ? Elle permet à un médecin de solliciter un confrère en raison de sa formation ou d’une compétence particulière, sur la base d’informations ou d’éléments médicaux liés à la prise en charge d’un patient. Cette pratique vise notamment à répondre aux difficultés d’accès à certains spécialistes dont les délais d’obtention d’un rendez-vous sont parfois longs. Tous les médecins peuvent recourir à la télé-expertise.   Tous les patients sont-ils concernés ? Dans un premier temps, la télé-expertise est réservée aux patients pour lesquels l’accès aux soins doit être facilité au regard de leur état de santé ou de leur situation notamment géographique : Les patients en affection longue durée (ALD) ; [...]

2019-02-19T10:27:46+01:0019 février 2019|EGORA news|0 Comments

Loi de santé : ces zones d’ombre qui inquiètent les médecins

La boucle est bouclée : mercredi 13 février, un an jour pour jour après le discours fondateur du Premier ministre, le projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé a été présenté en conseil des ministres. Suppression du numerus clausus et des ECN, refonte de la carte hospitalière, recertification… le texte qui sera débattu à l'Assemblée en mars aura d'énormes répercussions. Mais il est "parsemé de blancs et de flous", déplorent les syndicats, qui s'inquiètent du recours massif aux ordonnances.   "Sincèrement, je suis extrêmement inquiet à propos de ce projet de loi." Au micro de France Info, mercredi matin, le Dr Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des médecins de France (FMF), ne cache pas son amertume : le projet de loi de santé lui a été présenté "dans une conférence téléphonique". "Le Gouvernement avance à marche forcée avec une concertation minimale", déplore-t-il.   "Un massacre pour la profession" Un sentiment partagé par l'ensemble des représentants de la profession. "Le projet de loi [...]

2019-02-18T09:59:20+01:0018 février 2019|EGORA news|0 Comments

Forfait global et salariat : la MSP qui inspire le ministère

A Ambérieu en Bugey (Ain), une équipe de soins primaires a élaboré un ambitieux projet de financement alternatif au paiement à l’acte. Prêts à se lancer dans l’expérimentation d’une tarification forfaitaire de l’équipe, les médecins, infirmiers et pharmacien volontaires y voient une solution pour améliorer l’accès aux soins, développer des programmes spécifiques de prévention et de dépistage et favoriser la co-expertise pluriprofessionnelle. Un dispositif qui va plus loin que les préconisations du rapport Aubert sur la réforme du financement du système de santé, favorable à un modèle de paiement combiné.   Sortir complètement du paiement à l’acte, se rémunérer sur un forfait global et passer au salariat : six médecins, deux infirmières et un pharmacien du pôle de santé Les Allymes Plaine de l’Ain s’investissent pour transformer leur organisation actuelle, afin de mieux prendre en charge la population de ce bassin de vie de près de 25 000 habitants. Il y a quelques mois, cette équipe pluriprofessionnelle, menée par le Dr Olivier Beley, généraliste et chef de projet, assisté du Dr Pierre [...]

2019-02-12T10:04:30+01:0012 février 2019|EGORA news|0 Comments