//Prescription par le pharmacien : “Ça commence à suffire !” s’emporte le président de l’Ordre

Interrogé par Le Monde sur l’amendement au PLFSS 2019 déposé par la députée LREM et urgentiste Delphine Bagarry, le Dr Patrick Bouet s’est dit “déçu” de voir une énième compétence médicale donnée à un autre professionnel.

“Ça commence à suffire ! On ne transforme pas le système de santé en enlevant des compétences aux médecins pour les donner à des professionnels qui ne les ont pas dans leur périmètre ou dans leur formation ! Il y a un moment où il faut que les choses s’arrêtent !”, s’agace le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le Dr Patrick Bouet, dans Le Monde. Appelé à donner son avis sur la dispensation sans ordonnance, sur protocole, de médicaments soumis à prescription obligatoire par le pharmacien pour des pathologies à “diagnostic facile” (eczéma, cystite, conjonctivite…), l’élu ordinal s’est dit “lassé” et “déçu“.

Vaccination antigrippale, renouvellement d’ordonnance de patients chroniques… le président de l’Ordre dénonce cette “surenchère d’amendements proposant des expérimentations ne s’inscrivant pas dans une stratégie de réforme du système de santé”.

Même opposition du côté de la CSMF, de MG France ou de la FMF. “Arrêtons de vouloir faire changer les pharmaciens de métier, si les pharmaciens veulent faire médecin, qu’ils fassent médecine !”, lance Jean-Paul Hamon, président de la FMF, lui aussi très “énervé” contre “cette offensive constante qui vise à grignoter des activités médicales“.

[avec lemonde.fr]

Source : www.egora.fr

Auteur : A.M.

2018-10-25T17:14:19+00:0025 octobre 2018|EGORA news|0 Comments

Leave A Comment