Lettre Hebdo 802 /// 18-10-2018

Non substituable : la résistance s’organise

Cette semaine, les syndicats de médecins et de pharmaciens se sont unis afin de barrer la route à l’article 43 du prochain PLFSS. Il n’est pas question que nous perdions du temps et de l’énergie à justifier une mention non substituable sur l’ordonnance de nos patients ; ce qui, de plus, sera une source d’incompréhension voire de tension avec nos patients. Le résultat de notre sondage sur le sujet est sans appel puisque vous êtes plus de 80 % à refuser toute contrainte à la justification. A présent, la balle est dans le camp du gouvernement.
Lire le communiqué intersyndical – Les médecins et les pharmaciens s’unissent pour améliorer l’adhésion des patients aux génériques

Dr Julie Caron-Mazet, Secrétaire Générale Les Généralistes-CSMF

Une CPTS : pourquoi se lancer ?

CPTS par-ci CPTS par-là … cet acronyme tient le haut du pavé dès que l’on parle réorganisation du système de santé. La Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, espoir pour les uns d’un exercice meilleur, fin d’une certaine vision de la médecine libérale pour les autres.
Nous, Les Généralistes-CSMF, sommes collectivement conscients que notre mode d’exercice doit évoluer. Nous devons mieux nous structurer, mieux interagir entre professionnels de santé, mieux nous coordonner que ce soit dans le milieu libéral ou hospitalier.
Il en va aussi de la qualité de notre système de soins que nous avons tous à cœur de préserver. Cette transformation de l’exercice, nous devons en rester les maîtres d’œuvre et, si nous ne voulons pas effectivement nous transformer en petits soldats de l’administration, c’est à nous d’écrire notre avenir sinon d’autres le feront à notre place.
Nous le constatons, le maintien de nos revenus voire leur amélioration ne passera malheureusement pas pour le moment par une augmentation du prix de l’acte mais par, entre autres, des revenus annexes qui valoriseront enfin tout le travail de coordination que nous faisons souvent déjà mais de façon non traçable et bénévole.
Le syndicat des Généralistes-CSMF n’est pas là non plus pour faire de l’angélisme ou promouvoir aveuglement des CPTS à tout prix.
Nous restons extrêmement vigilants au rôle majeur que doivent tenir les médecins libéraux ainsi qu’aux dérives administratives, bureaucratiques, contraignantes qui refroidiraient les plus entreprenants.

Sondage: CPTS

Êtes-vous prêts à participer à la création d’une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) ?

Billet d’humeur du Dr Mickaël Riahi sur les CPTS

En écho à notre deuxième rubrique, les mots du Président des Généralistes-CSMF de Paris. N’hésitez pas à nous transmettre vos billets d’humeur car la lettre hebdo, c’est aussi la vôtre.
Qui ne s’est jamais plaint de ne pas être rémunéré du temps qu’il passe à coordonner les soins, contacter un spécialiste, prévoir une entrée ou sortie d’hospitalisation ou une urgence ?
Qui n’a jamais pesté contre le manque de reconnaissance envers notre travail de lien, pour la santé de nos patients, avec le secteur médico-social ?
Je vois en la création des CPTS plusieurs opportunités :
– celle d’être enfin rémunéré pour cette partie essentielle de notre métier, – celle de réfléchir ensemble au meilleur parcours de soin, à l’échange des données médicales, à l’efficience et la pertinence des soins,
– en un mot, celle de continuer à faire de notre médecine de ville une des meilleures du monde, en lui donnant les moyens de mieux s’organiser, échanger et répondre aux besoins de santé de la population.
Il y a bien sûr un risque : y mettre trop d’administratif, trop de strates, trop de contraintes et pas assez de médecine.
Si nous retroussons les manches et nous y mettons, nous en ferons ce que nous voudrons, et ARS et CPAM nous suivront.
Dans le cas contraire, ça ne marchera tout simplement pas, mais nous aurons probablement perdu une opportunité.
Cessons de constamment écouter la faune négative qui nous dit que les CPTS c’est la fin de la médecine libérale. La fin de la médecine libérale c’est ne pas la réformer et la moderniser et la laisser péricliter car, dans ces conditions, les jeunes préféreront la médecine salariée.
Pour autant, nous serons vigilants sur le fait que nos revalorisations ne doivent pas seulement être conditionnées par la participation à ces structures : la hausse du G, les consultations complexes mieux rémunérées, c’est aussi urgent !

Partenariat KLESIA/ACFM : Formation Consultation de prévention :

La Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) et le groupe de protection sociale KLESIA ont créé une consultation de prévention pour les 600 000 non cadres de la branche Transport. Cette consultation (45 mn), rémunérée 125 €, sera réglée directement au médecin.
Ce dispositif original et innovant va permettre aux salariés concernés de bénéficier d’une consultation de prévention et d’un suivi spécifique adapté aux risques de santé de leur profession. Cette démarche est ouverte à tous les médecins libéraux sans exception, sous réserve d’avoir été formé aux spécificités de cette consultation.
Il n’y a pas de relation contractuelle entre le médecin examinateur et l’organisme complémentaire, et les salariés auront le libre choix de leur praticien, qui devrait être, le plus souvent, le médecin traitant.
L’Association Confédérale pour la Formation Médicale (ACFM) vous invite à une formation gratuite pour vous approprier le contenu de cette consultation spécifique de prévention. KLESIA n’est destinataire d’aucune information médicale nominative. Le secret médical est entièrement respecté. Nous vous donnerons tous les détails de cet accord lors de la formation.
La prochaine réunion aura lieu le vendredi 16 novembre 2018 de 19h30 à 22h30 à RENNES.
Si vous souhaitez proposer cette consultation aux patients concernés, inscrivez-vous.
D’autres formations seront organisées les 21 novembre à BORDEAUX, 6 décembre à MARSEILLE, 11 décembre à LILLE, 13 décembre à LYON.

Présentation du projet politique « Les Généralistes CSMF » 2018-2020 : prochaine étape PARIS

Après Marseille, la prochaine réunion de notre Tour de France aura lieu le mercredi 14 novembre à partir de 20h00 au siège de la CSMF 75 (79 rue de Tocqueville – 75017 PARIS). Nous vous présenterons notre projet politique et nous échangerons sur l’avenir de la profession, ainsi que sur le plan « Ma Santé 2022 ». Nous vous attendons nombreux. Inscriptions
Une réunion est également prévue à BORDEAUX le jeudi 22 novembre 2018 à 20h00.
Ecoutez l’interview du Dr Julie CARON-MAZET, secrétaire générale, sur « Quelles rémunérations pour les spécialistes en médecine générale libérale ».
Ainsi que son interview sur les relations AMO/AMC.

 

NOUVELLE CAMPAGNE du Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) : La fin de vie, et si on en parlait ?

Après une première campagne en 2017, le CNSPFV, soutenu par le Ministère des Solidarités et de la Santé, lance une nouvelle campagne nationale d’information afin de sensibiliser les Français à leurs droits et leur donner l’opportunité de réfléchir aux conditions de leur fin de vie, et d’inviter les professionnels de santé à informer, sensibiliser et dialoguer avec leurs patients. PARTICIPEZ À CETTE CAMPAGNE ! Votre structure est concernée de près ou de loin par la fin de vie et vous souhaitez participer à une meilleure connaissance des droits ? Téléchargez le kit de communication et relayez notre campagne. Il contient des outils pratiques sur : les droits et les dispositifs en matière de fin de vie, les directives anticipées, la personne de confiance, les soins palliatifs, la sédation profonde et continue jusqu’au décès, l’obstination déraisonnable (acharnement thérapeutique) …

FORMATION :

Evolutis DPC, avec ses 4 organismes agréés (ACFM, AFORSPE, FORMUNOF et AFORMEP), vous propose des sessions de formation à l’informatique, entièrement financées par les fonds du FAF PM (formations gratuites mais non indemnisées), proches de chez vous et au dernier trimestre 2018.
Organisées en partenariat avec les principaux éditeurs tels que Hellodoc, Axisanté, Weda, Crossway, Mediclick, MLM, Medistory, … ce sont près de 70 formations qui vous sont proposées sur 3 niveaux progressifs (débutant – confirmé – expert) ainsi qu’un niveau 4 spécifique autour de la recherche multicritère, des logiciels communicants et du DMP.

Découvrez dès maintenant les sessions en cliquant sur ce lien

SUIVEZ L’ACTUALITE DES GENERALISTES-CSMF

Actualités syndicales ou liées au monde libéral, rendez-vous incontournables, passages des Généralistes CSMF dans les médias, etc. Restez informés en temps réel en vous connectant sur notre site et sur nos réseaux sociaux.

lesgeneralistes.org /LesGeneralistesCSMF /LesGeneCSMF

 

2018-10-18T14:07:38+00:0018 octobre 2018|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Leave A Comment