///MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mercredi 20 juin 2018
MAIL  Les Généralistes CSMF  ///  Mercredi 20 juin 2018

Une consultation de prÉvention qui fera date pour les mÉdecins gÉnÉralistes…

La CSMF a signé avec le groupe de protection sociale KLESIA un accord qui confirme la place des médecins généralistes comme chef d’orchestre du parcours de santé. Il crée une consultation de prévention pour les salariés de la branche Transport, soit 600 000 personnes.

La France est connue comme étant un pays où la prévention est le parent pauvre de son système de santé et la dernière loi de modernisation du système de Santé de Marisol Touraine en est la triste preuve. La raison principale est l’absence de moyens financiers pour mettre en place de véritables consultations de prévention.

L’assurance maladie obligatoire n’en n’ayant pas les moyens, la CSMF a contacté des assurances complémentaires. Notre objectif a été de reproduire avec au moins l’un d’entre eux un accord équivalent à celui de notre convention médicale, c’est-à-dire un contrat national négocié entre un syndicat médical et un assureur qui garantisse le libre choix du médecin par le patient et un tarif national négocié. Ce contrat est donc à l’opposé des contrats signés par certaines complémentaires avec d’autres professions de santé où les assurances complémentaires choisissent certains professionnels de santé, et donc en excluent d’autres, et fixent les tarifs de manière unilatérale.

Ainsi, les médecins généralistes vont redonner du sens à leur métier car, au-delà du soin, ils vont pouvoir réaliser de véritables consultations de prévention dont la complexité, ces consultations durent en moyenne 45 mn, sera prise en compte par une tarification nationale unique de 125€.

Certains en ont rêvé, la CSMF l’a fait.

Les critiques venant de certains syndicats médicaux surprennent vis-à-vis d’un accord national qui améliore la prise en charge des patients concernés tout en préservant le choix du médecin par le patient et établit un tarif de consultation valorisant le travail du médecin généraliste car, sauf exception, ce sont les médecins traitants qui ont vocation à pratiquer cette consultation de prévention construite autour du risque cardio vasculaire et des affections ostéo-articulaires, psychiatriques, pneumologiques, neurologiques, endocrinologiques et cancérologiques.

La complexité d’une telle consultation nécessitera une formation préalable, gage de qualité pour nos patients et notre partenaire.

La CSMF a donc montré la voie à suivre pour donner à la prévention la place qu’elle doit occuper demain dans la pratique des médecins généralistes. Elle a aussi fixé le niveau de rémunération de telles consultations.

Dr Luc DUQUESNEL,
Président Les Généralistes CSMF

> REAGIR A CET EDITORIAL <
Les Généralistes de la CSMF “très satisfaits” de revenir dans la convention

La Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) est de retour dans le camp des syndicats signataires. Son approbation de l’avenant N° 6 sur la télémédecine valant, de facto, adhésion à la convention 2016, la centrale regagne le giron conventionnel dont elle s’était tenue éloignée depuis près de deux ans…

La prise de poids est une possibilité à prendre en compte lors de l’instauration d’un traitement antidépresseur
Nodules thyroïdiens chez les enfants : l’échographie ne dispense pas de la cytoponction pour écarter un cancer
2018-06-20T23:28:38+00:0020 juin 2018|Mail Les Généralistes-CSMF|0 Comments

Leave A Comment