Lettre Hebdo 773 // 07/12/2017

Augmenter nos plages horaires « non mais allô quoi » ?….

Allô ! Non mais allô quoi ! T’es Ministre de la santé ou t’écris des rapports pour la Cour des comptes et tu ne sais pas que la médecine libérale et générale est en crise !! Tu sais pas que 25 % des médecins ont déjà pensé au suicide et qu’ils sont pour beaucoup au bord du burn-out, et tu oses leur demander de prolonger des journées souvent interminables pour que les urgences ne soient pas submergées durant le périodique d’épidémie de pathologies virales !
Pas d’autre façon que celle de l’ironie pour débuter cette brève, tant les paroles de Madame Agnès Buzyn et les recommandations des « sages » de la Cour des comptes nous ont tous retourné les tripes, engendré un sentiment de dégoût, de colère voire de découragement.
Une fois de plus, une fois de trop, nous sommes sous les projecteurs, montrés du doigt par une armada de fonctionnaires bien au chaud derrière leurs bureaux qui, décidément, ne comprennent rien à notre exercice. Ils ne le connaissent pas et ne le respectent pas. Ce sont ces mêmes fonctionnaires qui ont détourné les futurs médecins de la spécialité de médecine générale libérale : moins 28% entre 2007 et 2025 !
Nous sommes près de 70 % à participer à la PDSA, nous accueillions tous les jours nos patients pour des soins non programmés et faisons le maximum afin de répondre au mieux aux urgences du jour…. On nous le demande donc, comme si nous ne le faisions pas. C’est tout simplement insultant.
Bien sûr, nous le faisons et pour 25 euros (quand on le compare au coût moyen d’un passage aux urgences qui est de 161€50 (rapport de la cour des comptes 2012, cela laisse songeur…). Nous, médecins généralistes libéraux, ne travaillons pas 35h, nous ne bénéficions pas de repos de sécurité, ni de congés payés, ni de RTT, ni de compte épargne retraite pour un départ anticipé, ni d’une couverture maladie correcte…
Il serait temps d’arrêter de regarder toujours dans la même direction…à quand un discours responsable et courageux concernant un consumérisme croissant de la santé…est-il normal de saturer les urgences pour une selle liquide ou une banale rhinorrhée, sans avancer les frais et au milieu de la nuit ? Il y a de façon urgente une politique d’éducation globale à mener au sein de la population dès le plus jeune âge « les urgences et le recours à son médecin traitant c’est comme les antibiotiques c’est pas automatique ».

SONDAGE :

Notre nouveau sondage : « Pensez-vous être en capacité d’augmenter encore vos plages horaires en cas d’épidémie ?« 

Pensez-vous être en capacité d’augmenter encore vos plages horaires en cas d’épidémie ?

View Results

Loading ... Loading ...

REGION : Vos délégués régionaux et départementaux à votre écoute

Envie de vous engager dans la défense de la médecine générale libérale ? Envie de vous syndiquer ? Envie de partager vos idées sur l’avenir de votre profession avec d’autres confrères ? Vous avez une question juridique concernant votre exercice ? N’hésitez pas à contacter les délégués régionaux ou départementaux. Vous retrouverez leurs coordonnées sur notre site internet en cliquant sur ce lien .

PRATIQUE: Maitrisez la nomenclature et optimisez vos cotations !

Depuis le 1er novembre 2017, les tarifs de certaines consultations chez les médecins généralistes ont augmenté et d’autres ont été créés (décrets publiés au Journal officiel du 12/09/2017). Emparez-vous de ces nouvelles cotations afin de valoriser votre travail et vos honoraires ! Nous organisons encore une réunion d’information en cette fin d’année :
Jeudi 7 décembre à partir de 19h30 à BREST (Finistère) : Inscription sur le site EVOLUTIS DPC.
Retrouvez l’ensemble des nouveaux tarifs et téléchargez notre guide CCAM
ATTENTION : ERRATUM sur les plaquettes ANTILLES + GUYANE/LA REUNION

FORMATION : Une affluence record aux 5èmes Automnales du DPC…

Les Automnales du DPC fêtaient, les 1er et 2 Décembre dernier, leur 5ème anniversaire au Novotel Paris Est avec une affluence record de 509 médecins libéraux (participants et experts intervenants).
Cette édition présentait, en 48h et sur un même lieu, 22 programmes de DPC pluridisciplinaires (gestes d’urgence, diabète de type 2, vaccinations,…), 3 formations informatiques et 2 actions de formation autour des médecins du permis de conduire. Cette affluence inédite (454 médecins participants et 55 intervenants experts), démontre l’attrait des médecins libéraux pour cette plateforme de formation originale et multidisciplinaire qui favorise les rencontres et les échanges.
Sur le même principe, découvrez, à partir de Janvier 2018, de la programmation détaillée de la 11ème édition des « Printemps du DPC » proposée les vendredi 1er et samedi 2 juin 2018 à l’hôtel IBIS Clichy – Batignolles (Paris 17). Plus d’informations : www.evolutisdpc.fr

AGENDA : Soirées CSMF « Gestion du cabinet médical »

Actualités fiscales, gestion administrative et comptable, etc. : maîtrisez la gestion de votre cabinet médical sur le bout des doigts en vous inscrivant à l’une de nos rencontres en régions.
Les prochains rendez-vous de la CSMF auront lieu à Bordeaux le mercredi 13 décembre à 20h00 (Hôtel KYRIAD – 116, avenue de Magudas Sortie n°9 – 33700 Mérignac).
Intéressé(e) ? Réservez vite votre place en ligne.
Consulter le programme et s’inscrire à l’une des sessions

Partenariat : Monremplacement.com

Envie de profiter sereinement de vos vacances de Noel et de Nouvel An ? Inscrivez-vous dès à présent gratuitement sur www.monremplacement.com !
Pour en savoir plus sur l’utilisation de notre service, on vous montre en 50 secondes comment ça fonctionne, cliquez sur le lien.
Vous êtes toujours plus nombreux à nous rejoindre sur Facebook et Twitter alors vous aussi, n’hésitez pas à nous suivre ! A bientôt !

2017-12-13T21:25:32+00:00 7 décembre 2017|La lettre hebdomadaire|0 Comments

Leave A Comment