//Levothyrox : Merck condamné à délivrer l’ancienne formule

Le laboratoire Merck vient d’être condamné à délivrer l’ancienne formule du Levothyrox par le Tribunal de grande instance de Toulouse.

 

Le laboratoire Merck a été condamné, ce mardi, à fournir « par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai, le produit ancienne formule aujourd’hui dénommé Euthyrox aux 25 patients de la Haute-Garonne qui avaient adressé une requête devant cette juridiction ». Le tribunal infligera au laboratoire une astreinte de 10 000 euros par jour par infraction constatée.

 

A lire également: Levothyrox : un MG porte plainte et appelle ses confrères à se secouer

 

Ce sont 25 des 90 plaignants, qui disaient souffrir « de graves troubles » après avoir pris la nouvelle formulation du Levothyrox, qui obtiennent ainsi satisfaction. Le juge des référés de Toulouse s’est déclaré incompétent pour les autres patients qui résident à l’extérieur du département.

Il s’agit de la première audience civile en France depuis le changement de formule du Levothyrox. L’avocat des patients, Me Jacques Levy avait déploré le manque d’information des patients, laissés dans une « ignorance coupable ». De son côté, l’avocat du laboratoire, Me Antoine Robert, avait fait valoir que la juridiction civile toulousaine n’était pas compétente pour statuer sur la fourniture d’un médicament « qui ne dispose plus d’autorisation de mise sur le marché ». L’avocat de Merck s’était aussi dit « surpris que l’action ne soit pas menée contre l’Agence du médicament », responsable selon lui de la situation. « Le président du TGI de Toulouse a dit que le laboratoire avait l’AMM, puisqu’il avait obtenu une autorisation de mise sur le marché pour importer ce produit fabriqué à l’étranger »  a rapporté l’avocat des plaignants.

[Avec AFP]

 

Source :
www.egora.fr
Auteurs : F Na.

Sur le même thème :
Levothyrox : plainte contre Agnès Buzyn pour non-assistance à personne en danger
Levothyrox : « ce n’est pas une crise sanitaire, mais une crise médiatique », pointe la mission parlementaire
Levothyrox : 3500 patients réunis dans une action collective contre Merck

2017-11-14T14:21:26+00:00 14 novembre 2017|EGORA news|0 Comments

Leave A Comment