//Cotations : ce qui change pour vous au 1er juillet

Un certain nombre d’évolutions de nomenclature liées à la convention 2016 entrent en vigueur ce samedi 1er juillet. Le point, avec l’aide de l’assurance maladie, de la CSMF et de la FMF.

 

Médecins généralistes (1er secteur ou ayant souscrit un OPTAM)

La majoration de coordination (MCG) passe à 5 euros (+ 2 euros), suppression de la MPJ.

 

Médecins spécialistes (1er secteur ou ayant souscrit un OPTAM)

La MCS passe à 5 euros (+ 2 euros) suppression de la MPJ)

Pour les patients de plus de 16 ans, adressés par leur médecin traitant avec retour d’information vers ce dernier : CS + MPC (2 euros) + MCS (5 euros) = 30 euros

Pour les patients de la naissance à 16 ans adressés par leur médecin traitant ou par un autre médecin si le patient n’a pas de médecin traitant, avec retour d’information : CS + MPC (2 euros) + MCS (5 euros) = 30 euros.

 

Neurologues – Psychiatres

Le CNPSY et la VNPSY passent à 39 euros (+ 2 euros), la CNPSY 1,5 à 58,50 euros et la VNPSY (MD), à 49 euros.

 

Cardiologues

La CSC passe à 47,73 euros.

 

Chirurgie-obstétrique

Me K passe à 20 %, le J reste à 6,50 % (avec 270 actes nouveaux de 5 de moins).

 

Cotation du frottis

A noter par ailleurs qu’au 1er juillet, les médecins pourront cumuler une consultation et un frottis à taux plein (contre un seul demi-frottis), en vertu d’un arrêté publié au journal officiel du 17 juin dernier.

A l’origine de cette revendication, la FMF (partenaire conventionnel) explique sur son site les particularités de ce coup de pouce…

La cotation passera donc à

• G(S) + JKHD001 = 25 + 12,46 = 37,46 € pour les généralistes secteur I ou secteur II OPTAM
• CS+MPC+MCS + JKHD001 = 23 + 2 + 5 + 12,46 = 42,46 € pour les gynécologues secteur I ou secteur II OPTAM
• C(S) + JKHD001 = 23 + 9,64 = 32,64 € pour les praticiens secteur II
• C2 + JKHD001 = 46 +12,46 = 58,46 € (puis mécaniquement 60,46 € au 1er octobre 2017 avec le remplacement du C2 par l’APC à 48 €, et 62,46 € au 1er juin 2018 avec l’augmentation de l’APC à 50 €)

La FMF précise également que la cotation C2 ou APC n’est pas réservée au gynécologue consultant. « Tout médecin spécialiste, y compris spécialiste en médecine générale, peut utiliser cette cotation, quand il reçoit à la demande du médecin traitant un patient pour un avis ponctuel, sous réserve de répondre au médecin traitant et de ne pas revoir le patient pour le même problème dans les 4 mois », explique le syndicat.

 

De nouvelles revalorisations sont prévues les 1er octobre et 1er novembre 2017, puis les 1er janvier et 1er juin 2018.

 

Source :
www.egora.fr
Auteur : C. L B

Sur le même thème :
Un site internet dédié pour la convention médicale
Les principales innovations de la convention médicale
G à 25 euros : bugs à la pelle chez les généralistes

2017-07-03T15:27:39+00:00 3 juillet 2017|EGORA news|0 Comments

Leave A Comment