Home/EGORA news/Simone Veil est décédée à l’âge de 89 ans

L’emblématique femme politique qui a marqué de son empreinte le ministère des Affaires sociales à deux reprises, est décédée ce vendredi à 8h15 à son domicile parisien du 7e arrondissement à l’âge de 89 ans, indique le JDD de source sûre.

 

« Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet », a indiqué son fils Jean Veil. Elle était rescapée d’Auschwitz, où elle avait été déportée à 16 ans. Elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire jusqu’à sa nomination comme ministre de la Santé, en mai 1974, à l’âge de 46 ans. Elle fait notamment adopter la « loi Veil », promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse.

En 1976, Simone Veil fait adopter la première loi française de lutte contre le tabagisme, introduisant des restrictions à la publicité en faveur du tabac, les premières interdictions de fumer dans certains lieux à usage collectif et l’apposition d’avertissements sanitaires sur les paquets des produits du tabac.

De 1979 à 1982, elle est la première présidente du Parlement européen, nouvellement élu au suffrage universel. Elle est Ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, et « numéro deux » dans le gouvernement Édouard Balladur. À ce poste, elle met notamment en place le praticien adjoint contractuel (PAC). Puis de 1998 à 2007, elle siège au Conseil constitutionnel. Élue à l’Académie française le 20 novembre 2008, elle y est reçue solennellement le 18 mars 2010 par Jean d’Ormesson.

L’Académicienne s’était retirée officiellement de la vie publique en 2013, suite à la disparition de sa sœur Denise et de son mari Antoine.

En août dernier, Simone Veil avait été hospitalisée en état de détresse respiratoire alors qu’elle était en vacances en famille à Avignon. Après une dizaine de jours de soins, elle avait été transférée vers l’hôpital des Invalides à Paris.

L’actuelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, perd celle qui a été sa belle-mère. En 1985, la nouvelle ministre avait épousé l’un de ses fils, Pierre-François Veil, avant de se remarier avec Yves Lévy, patron de l’Inserm.

Les hommages se multiplient, à l’instar de celui d’Emmanuel Macron. Le président de la République a présenté ses condoléances sur Twitter.

 

 

[Avec lejdd.fr et AFP]

 

Source :
www.egora.fr
Auteur : S. B.

Sur le même thème :
Simone Veil hospitalisée après des difficultés respiratoires
L’accès à l’IVG doit encore être amélioré, recommande le Haut conseil pour l’égalité

2017-06-30T11:42:46+00:00 30 juin 2017|EGORA news|0 Comments

Leave A Comment