Home/Publications UNOF/Communiqués/Motion sur la Convention suite à l’AGE UNOF-CSMF du 24/08/2016

Les médecins généralistes de l’UNOF-CSMF, réunis en Assemblée Générale Extraordinaire le mercredi 24 août 2016, réaffirment leur attachement au contrat conventionnel, négocié entre l’Assurance Maladie et les syndicats médicaux.

La négociation conventionnelle doit permettre le respect et la reconnaissance du médecin libéral. Ceci doit passer par une valorisation du métier médical et de son expertise. L’UNOF-CSMF réaffirme son attachement indéfectible à une convention nationale unique pour tous les médecins, quelle que soit leur spécialité.

L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’UNOF-CSMF a analysé le texte conventionnel proposé à la signature des syndicats médicaux représentatifs.

Ce texte ne répond pas à toutes les attentes des médecins généralistes qui sont la prise en compte, en terme de tarification, des consultations de plus en plus longues et complexes des médecins traitants liées à une augmentation importante des patients poly-pathologiques, et à la mise en place d’un véritable forfait structure pour aider au secrétariat.

Si l’UNOF-CSMF se félicite qu’enfin la consultation de base soit au même tarif pour toutes les spécialités médicales, le C à 25 € n’est qu’un début de rattrapage pour les médecins généralistes suite au retard pris. Le C à 25 € ne rendra pas la médecine générale plus attractive auprès des futurs médecins et ne permettra pas aux médecins traitants de répondre à toutes les missions qui leurs sont confiés pour prendre en charge la santé de la population sur l’ensemble du territoire.

L’UNOF-CSMF prend acte des éléments qui figurent dans le projet de texte conventionnel et tout particulièrement concernant les jeunes médecins libéraux, la protection sociale, les aides à l’installation et au maintien des généralistes dans les zones fragiles, un début de hiérarchisation des actes des médecins traitants et la mise en place d’un forfait structure, même s’il est insuffisant.

Consciente des lourdes contraintes que faisaient peser sur cette négociation un ONDAM à 1,75% et le fait que plus de 40% de l’enveloppe de cette convention soit consacrée à la consultation à 25€ du médecin généraliste, l’UNOF-CSMF considère que malgré cela, ce texte est une avancée pour les médecins généralistes par rapport à leur situation actuelle, même s’il est insuffisant.

L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’UNOF-CSMF est donc favorable à la signature de ce texte conventionnel et souhaite, comme cela figure dans le texte conventionnel, que s’engagent rapidement des négociations pour intégrer dans cette convention, par des avenants, la prise en compte de la complexité de l’exercice du médecin traitant (consultations longues, visites à domicile, …) afin d’améliorer les conditions d’exercice des médecins généralistes et rendre notre spécialité médicale plus attractive pour les jeunes médecins.

2016-08-25T10:27:00+00:00 25 août 2016|Communiqués|0 Comments

Leave A Comment