Home/Publications UNOF/Communiqués/Texte conventionnel : l’UNOF-CSMF ne crie pas victoire !

L’UNOF-CSMF négocie depuis 5 mois afin que la future convention médicale améliore les conditions d’exercice des médecins généralistes libéraux pour les 5 années à venir.

Depuis 2013, l’UNOF-CSMF se bat pour que la consultation de base de l’ensemble des spécialités médicales soit au même tarif.

C’est chose faite, la consultation de base du médecin généraliste est à 25€ en une seule étape, mais c’était un secret de polichinelle car aucune convention n’aurait été signée sans cette décision.

Le texte conventionnel proposé hier contient d’autres avancées sur l’installation des jeunes et les mesures démographiques, ainsi que sur le début d’une hiérarchisation des consultations en 4 niveaux qui valorise l’expertise médicale.

L’UNOF-CSMF ne crie pas victoire car cet acquis n’est qu’un début de rattrapage par rapport aux conventions médicales précédentes qui avaient amené la médecine générale au rang de la spécialité médicale la moins attractive et placé les médecins généralistes dans une situation désastreuse.

De plus, cet acquis de la consultation à 25€ s’est fait au détriment de la mise en œuvre d’une nouvelle tarification des consultations de plus en plus longues et complexes des médecins généralistes liées à une augmentation importante des patients poly pathologiques.

Caricaturale est la décision de l’UNCAM de reporter la mise en place des consultations d’urgence du médecin généraliste et du médecin correspondant pour éviter des hospitalisations alors qu’elles coutent beaucoup moins que les économies qu’elles permettent de réaliser.

Que dire de la décision du Directeur de l’UNCAM de supprimer ce qu’il avait accordé la semaine précédente aux médecins généralistes : l’extension de la visite longue (70€) aux réunions de coordination pour les patients en soins palliatifs et les visites d’urgence qui devaient passer à 50€ ?

L’UNOF-CSMF regrette l’empressement de certains syndicats à signer un texte qui pouvait être encore amélioré alors que la date buttoir pour signer la future convention est le 26 août 2016.

L’UNOF-CSMF réunira une Assemblée Générale Extraordinaire le mercredi 24 août 2016 et se positionnera sur cette proposition de texte qui devait améliorer les conditions d’exercice des médecins généralistes et rendre notre spécialité médicale attractive pour les jeunes médecins afin de répondre demain aux besoins de santé de la population française sur tout le territoire.

Contacts presse : Dr Luc DUQUESNEL, Président : 06.85.66.67.19

2016-07-28T17:05:16+00:00 28 juillet 2016|Communiqués|0 Comments

Leave A Comment